Poster un message

En réponse à :

Sur la route du Tour de France ... Des pilules, et la mort au bout de la pente...

dimanche 16 juillet 2017 par Brigitte Blang (BN du PG)
En 1924, le Tour de France s’élance dans la poussière de juin. Albert Londres, qui découvre le milieu, embarque avec ceux qu’il aura tôt fait de baptiser « les forçats de la route ». Les Bottecchia, Pélissier et Thys dévorent la France en quinze étapes, de jour comme de nuit. « Voulez-vous voir comment nous marchons ? Tenez... De son sac, il sort une fiole : Ça c’est de la cocaïne, pour les yeux, ça c’est du chloroforme, pour les gencives... Et des pilules. (...)


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)