Poster un message

En réponse à :

28 mai 1831 : l’abbé Grégoire agonisant, refuse de renier son serment constitutionnel de 1790

dimanche 20 octobre 2019 par Jacques Serieys
L’abbé Grégoire représente le symbole d’un phénomène faible mais récurrent dans l’Eglise lors de chaque période révolutionnaire : la volonté d’un retour au christianisme d’origine, collectif et éthique. Sur cette base, il a voulu christianiser la Révolution ; c’était son droit. Adversaire farouche du roi Louis XVI, il le dénonça comme un "monstre" en 1792 ; opposant à la peine de mort, il refusa de voter sa mort, c’était cohérent. Opposant (...)


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)