Poster un message

En réponse à :

29 novembre 1802 Pendaison de Solitude, combattante anti-esclavage

samedi 15 décembre 2018 par Brigitte Blang (BN du PG)

Solitude est de toutes les luttes. Pourtant enceinte, elle se bat avec acharnement. Elle se bat pour que l’enfant qu’elle porte naisse libre. Le 28 mai 1802, les derniers rebelles préfèrent se faire exploser dans le fort Saint-Claude que de capituler devant les soldats français. Solitude s’échappe avant d’être capturée au cours d’une battue. Condamnée à la pendaison, elle ne va être exécutée que le 29 novembre, au grand mât du supplice, en criant : « Vivre libre ou mourir ! »



modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)