INTEGRISME RELIGIEUX en quelques lignes

mercredi 7 novembre 2018.
 

La nécessité de le définir vient du fait que l’on trouve dans les religions des croyants progressistes, ouverts et tolérants en matière de moeurs, de sexualité. Ce qui est à l’opposé des courants intégristes (que certains disent aussi fondamentalistes du point de vue du type d’interprétation de la religion).

Le terme " intégrisme religieux " désigne toute attitude doctrinale de conservatisme intransigeant, autoritaire et rigide en matière de moeurs. Son contenu très réactionnaire l’oppose frontalement aux conquêtes du féminisme contemporains, notamment la liberté des femmes dans l’égalité et la laïcité. Les intégrismes religieux, porté principalement par des hommes mais aussi des femmes, s’opposent donc à l’affaiblissement du patriarcat.

L’obsession du sexoséparatisme (hard ou soft) de certains (juifs haredim, intégristes musulmans, catholiques jadis) est à mettre en lien avec ce renforcement du patriarcat opposé aux conquêtes féministes des 50 dernières années.

C Delarue


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message