L’intellocentrisme de Thomas Piketty, VRP rabatteur de Benoît Hamon

jeudi 20 avril 2017.
 

La case neuve de l’échiquier Piketty est occupée par Cazeneuve.

Que Thomas Piketty soutienne Benoît Hamon n’a rien de choquant, c’est tout à fait son droit. En revanche, qu’il demande aux électeurs de Mélenchon de reporter leur voix sur Benoît Hamon est très surprenant à moins de considérer que cet économiste a des idées très approximatives concernant les réalités sociologiques du corps électoral et du comportement politique d’un certain nombre d’alliés (apparents du moins) de Benoît Hamon.

1 – Thomas Piketty le rabatteur de Hamon dans la chasse aux voix

1.1 Thomas Piketty L’homme providentiel pour sauver l’Europe

Thomas Piketty était invité à BFM TV le 24/03/2017 Cliquez icipour écouter l’émission après la dose de pub.

Il défend son livre : Pour un traité de démocratisation de l’Europe mais aussi dans cette émission la candidature de Benoît Hamon à un tel point qu’il demande aux électeurs de Mélenchon de se rallier à la candidature de Benoît Hamon qui s’appuierait, selon lui, sur une "démarche collective" et défendrait, grâce à son soutien, une conception plus achevée de l’Europe que celle proposée dans le plan A et le plan B par la France insoumise avec Jean-Luc Mélenchon.

Nous ne remettons pas en cause ici la bonne foi de cet économiste, ni la qualité de son analyse mais pour la France insoumise, comme l’a déjà indiqué Jacques Généreux, celle-ci ne constitue qu’un point de vue parmi d’autres que l’on peut prendre en compte, mais qu’il ne s’agit pas d’imposer clé en main. Un plan A n’est pas à à prendre ou à laisser du moment que deux ou trois principes fondamentaux sont acceptés (mettre fin au dumping fiscal, social et environnemental, redonner aux états une liberté budgétaire intelligente pour préserver notamment d’emploi). La position n’était pas ici dogmatique mais plutôt pragmatique.

Voir à ce propos l’émission C polémique de France 5 Jacques Généreux explique cela http://www.france5.fr/emissions/c-p... (Mettre le curseur à la minute 27).

1. 2 Thomas Piketty économiste classiquement au service d’un appareil politique dominant.

Thomas Piketty reste prisonnier d’une vision classique de la politique où un représentant d’appareils (ici Benoît Hamon représentant le PS), et un petit cercle d’experts dont lui, élabore et proposent un projet clés en main au. Bref la "démarche collective" d’un cénacle d’autorités avisées.

Persuadé de la fiabilité et de la toute-puissance de cette analyse, il invite les électeurs de Mélenchon à porter leur voix Benoît Hamon.

France Insoumise tient compte de l’avis des experts mais prend aussi en compte l’avis des citoyens : du mouvement et des organisations associatives ou syndicales.

Piketty comme Hamon n’ont pas encore changé de paradigme . Piketty doit comprendre que son projet doit être passé à la moulinette de la critique non seulement d’autres experts mais aussi au feu de la critique des citoyens. Piketty qui appelle de ses vœux une Europe des citoyens devrait comprendre cela et plutôt se tourner vers un mouvement de 300 000 citoyens plutôt que vers un appareil politique de42 300 adhérentsusé et au bord de l’implosion.

On ne peut donc que sourire à la proposition faite aux électeurs de Mélenchon et de la France insoumise à rallier à Benoît Hamon en raison de la fiabilité supposée des travaux du Docteur Piketty.

Un autre "argument" puisé dans dans le rayon gadgets de la boutique électorale est que Benoît Hamon serait moins "mégalo" que Mélenchon. ! Thomas Piketty aurait– il eu soudain vocation à devenir camelot ?

1.3 Thomas Piketty ignore le soutien–repoussoir de B.Cazeneuve à B.Hamon.

Mais il y a une autre raison plus sérieuse encore de ne pas suivre les conseils de notre économiste préféré qui semble ignorer le soutien de Bernard Cazeneuve à la candidature de Benoî Hamon.

Comment peut-on imaginer qu’un électeur qui n’a pas la mémoire de poisson rouge puisse se rallier àun candidat ayant le soutien de l’un des ministres de l’intérieur les plus violents et répressifs l’histoire de la Ve République ? On peut être d’ailleurs fortement étonné que Benoît Hamon puisse s’accommoder aussi bien d’un tel soutien, qui plus est, le met en demeure, d’accepter avec fierté si possible, le bilan des gouvernements Hollande.

2 – le soutien de Bernard Cazeneuve à Benoît Hamon

Le 30 janvier 2017 Bernard Cazeneuve apporte son soutien à Benoît Hamon Voir France Infoici

Mais ce soutien ne peut être total que si Benoît Hamon assume avec fierté le bilan du gouvernement Hollande.

Voir par exemple article suivant : LE MONDE | 30.01.2017 Cazeneuve à Hamon : la gauche « ne réussira pas sans assumer le bilan du quinquennat » Source URL ici

Le premier ministre a reçu le vainqueur de la primaire à gauche. Il l’a assuré de son soutien, tout en le mettant en garde sur la défense de l’action gouvernementale depuis 2012.

La gauche « ne réussira pas sans assumer le bilan du quinquennat de François Hollande, dont nous avons toutes les raisons d’être fiers des progrès qu’il aura grandement contribué à rendre possibles », a averti M. Cazeneuve. « Je l’ai dit en toute franchise, clairement, nettement à Benoît Hamon. »".

Il semble donc maintenant nécessaire de faire quelques rappels concernant la politique répressive de B. Cazeneuve.

3 – Le bilan répressif de Bernard Cazeneuve comme ministre de l’intérieur(2 avril 2014 – 6 décembre 2016)

Rappelons d’abord que Benoît Hamon et Bernard Cazeneuve ont fait parti du gouvernement Hollande depuis 2012 et ont occupé différent postes ministériels.

Il faut tout de même avant toute chose, pour rester objectif, que Bernard Cazeneuve a au moins deux mérites : 1) sa cohérence politique en soutenant clairement A à Z la politique du président de république (ils ne sont que six à avoir eu cette constance) ;2) Il a dû affronter une situation sans précédent d’actions terroristes très meurtrières sur notre territoire.

Mais cela n’ajoute et ne retire rien aux abondantes critiques qui lui ont été faites concernant la manière d’utiliser et d’encadrer les forces de l’ordre durant sa période de responsabilité au ministère de l’intérieur.

Rappelons donc les faits

3.1 La répression contre les Roms.

Avant d’être ministre de l’intérieur, alors ministre du budget, Il soutient la politique violente de Manuel Valls contre les roms Voir Le Monde du 29/09/2013 http://www.lemonde.fr/societe/video...

Il poursuit ensuite la même politique très critiquée notamment par la ligue droits de l’homme. Voici un exemple d’article.

Roms : la Ligue des Droits de l’Homme dénonce la “politique du bulldozer” Dans une lettre ouverte au ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve, La Ligue des Droits de l’Homme (LDH) dénonce une "politique du bulldozer" après l’expulsion de près de 2.600 Rom en 2016, soit "près de 300 par semaine".

Source : France 3 .Le 11/03/2016 http://france3-regions.francetvinfo...

3. 2 Manifestations contre le barrage de Sivens  : 1 mort et plusieurs blessés

On peut retrouver l’historique des manifestations sur Wikipédia ici https://fr.wikipedia.org/wiki/Manif...

Mort de Rémi Fraisse le 26 octobre 2014

Un article : Mort de Rémi Fraisse : les reproches pleuvent sur Bernard Cazeneuve Alors que les écologistes et le Front de gauche vont jusqu’à demander sa démission, le ministre de l’Intérieur défend son soutien aux forces de l’ordre.

Source : France Info 03/11/2014

3. 3 Violentes la répression contre des lycéens et étudiants dans différentes villes de France.

Mars 2016 : voir par exemple l’article en cliquant ici http://www.initiative-communiste.fr...

3. 4 La CGT face à la violence policière et médiatique.

Avril 2016 : voir les reportages en cliquant sur le lien ci-dessous

http://infocomcgt.fr/france/item/af...

Les manifestations contre la loi travail continuent en septembre 2016. Par exemple le 19 septembre 19 blessés À cette date depuis le début des manifestations de printemps 620 policiers ont été blessé. http://www.20minutes.fr/societe/192...

3. 5 Un exemple de blessés graves.

Jeune homme de 28 ans grièvement blessé le 26 mai à Paris

Source : Le Figaro http://www.lefigaro.fr/actualite-fr...

3. 6 Une liste très longue.

Nous ne reviendrons pas ici en détail sur la violence extrême de la répression antisyndicale organisée par Bernard Cazeneuve de mars à juin 2016 qui a donné lieu à une demande d’enquête parlementaire et une dénonciation du comité de lutte contre la torture de l’ONU. En lisant les motifs de la réception de la demande d’enquête du député Jean-Jacques Candelier on mesure l’ampleur de la répression. Cette demande se faisait l’écho de 7 organisations syndicales et de la L D H. Cliquez icipour accéder au texte du député

Notre article est disponible en cliquant ici : (son titre : Ne soyons pas amnésiques : le comportement violemment répressif antisyndical du pouvoir Hollande)

3. 7 Un usage contestable de l’état d’urgence

Voir le rapport de la commission nationale consultative des droits de l’homme Les dérives de l’état d’urgence ou le recul injustifiable de l’état de droit 18/02/16

http://www.cncdh.fr/fr/publications...

4 – Les positions jugées liberticides vis-à-vis des institutions.

4. 1 Tentative d’atteinte au droit de manifestation

Rappelons encore la tentative de Cazeneuve d’interdire les manifestations Cazeneuve veut interdire de manifester à Paris Clotilde Mathieu et Laurence Mauriaucourt Mardi, 21 Juin, 2016 L’Humanité

http://www.humanite.fr/cazeneuve-ve...

4. 2 L’échec deCazeneuve concernant l’interdiction de consultation des sites terroristes

Le 10 février 2017, le conseil constitutionnel a rejeté la demande d’interdiction. Voir article : la quadrature du net

https://www.laquadrature.net/fr/ber...

4.3 Bernard Cazeneuve défend la loi renseignement critiquée par de nombreuses associations et syndicats.

Un article de Next impact : Loi Renseignement : Bernard Cazeneuve répond à la CNCDH, répondons à Bernard Cazeneuve

https://www.nextinpact.com/news/939...

5 – Révolte des policiers durant le ministère Cazeneuve

5. 1 Bilan réalisé par Daniel Dugléry ancien secrétaire général du Syndicat des commis

Source : Le Figaro. Bilan de Bernard Cazeneuve : un ministre de l’Intérieur ne devrait pas faire ça Le 06/12/2016 les méthodes autoritaires de Cazeneuve sont vivement critiquées.

http://www.lefigaro.fr/vox/politiqu...

5. 2 Les mouvements de protestation des policiers en octobre 2016

– Ci-dessous, un article parmi d’autres : https://francais.rt.com/france/2786... Le premier ministre, Bernard Cazeneuve, a reçu lundi 30 janvier pendant une heure et demie Benoît

– Voir notre article : Policiers... Révolte dans une République malade http://www.gauchemip.org/spip.php?a...

Remarque : Évidemment on ne trouvera pas dans Le Point un bilan portant sur ces questions mais sur le terrorisme, l’immigration, l’islam de France. Le Point :Cazeneuve. Quel bilan à l’intérieur ? 06/12/2007

http://www.lepoint.fr/politique/caz...

On peut être très étonné qu’aucun bilan complet n’ait été réalisé à notre connaissance sur l’action des ministres de l’intérieur de François Hollande sachant que les thèmes de la sécurité et des libertés sont des enjeux électoraux importants

Benoît Hamon, pourtant membre des gouvernements Hollande de 2012 à 2016, n’a pu donc ignorer l’action de Bernard Cazeneuve, ne semble pas avoir fait ce bilan, ce qui altère considérablement sa crédibilité. Éluder pour s’abstenir de juger … ?

Conclusion : une fois de plus, on constate ainsi que les conseils de Thomas Piketty sont irrecevables pour un électeur dûment informé de l’idéologie et de la la pratique politique réelle de Benoît Hamon et de Bernard Cazeneuve. L’ électeur se trouve placée ici devant à la fois une indécision et une incohérence de Benoît Hamon.

À moins d’imaginer le pire : Benoît Hamon avance masqué et est cohérent car il approuve totalement la politique répressive et de la force de Bernard Cazeneuve.

Un mauvais esprit pourrait imaginer alors que cela serait en harmonie avec son attitude de défiance vis-à-vis de la Russie pouvant impliquer l’usage de la force grâce à une armée européenne dont il est partisan.

On est loin ici de la cohérence de la ligne politique franchement à gauche et pacifique de la France Insoumise et de Mélenchon.

Remarquons pour terminer, que Mélenchon contrairement à Piketty ne se place pas en situation de concurrence avec Benoît Hamon en cherchant à siphonner son électorat, mais cherche plutôt à convaincre les électeurs indécis. Ce qui paraît plus loyal si l’on envisage à l’avenir une coopération avec Benoît Hamon.

Articles connexes

Les violences policières du gouvernement Hollande http://www.gauchemip.org/spip.php?a...

Violences policières : une volonté délibérée de « dégoûter les manifestants » http://www.gauchemip.org/spip.php?a... Alors

Ne soyons pas amnésiques : le comportement violemment répressif antisyndical du pouvoir Hollande http://www.gauchemip.org/spip.php?a...

Demander le ralliement de Mélenchon à Hamon : une totale absurdité politique. http://www.gauchemip.org/spip.php?a...

Annexe

Article de l’Humanité sur la conception de l’Europe par Piketty Pour une refondation démocratique de l’Europe  (19/01/2015) http://www.humanite.fr/thomas-piket...

Hervé Debonrivage


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message