La cote de popularité de Macron en chute libre

lundi 17 juillet 2017.
 

Selon une étude Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio, le président connaît un coup de mou dans les sondages.

10 points de moins en deux mois. C’est le terrible constat du baromètre Ifop-Fiducial pour Paris match et Sud Radio concernant Emmanuel Macron. Arrivé à l’Élysée avec une cote de popularité record - 66 % des Français approuvaient son action - le président de la République enchaîne pour l’instant les déconvenues. Après avoir perdu six points en juin, il dévisse de nouveau ce mois-ci, perdant quatre points de plus. A 56 %, il se trouve au même niveau que François Hollande deux mois après sa victoire en 2012.

Près d’un Français sur deux pense qu’il n’est pas proche de leurs préoccupations

Bien sûr, il n’y a pas encore le feu à l’Élysée. Mais force est de constater que les Français semblent de plus en plus se méfier d’Emmanuel Macron : ils ne sont plus que 54 % à estimer qu’il est proche des préoccupations des Français, soit huit points de moins qu’il y a un mois. Même Édouard Philippe convainc de moins en moins : s’ils sont encore 60 % à approuver son action, la part de ceux qui le croient capable de réformer le pays s’effrite : 56 %, soit sept points de moins.

La critique du pouvoir en place bénéficie largement à l’opposition, et tout particulièrement à la France insoumise. Le parti de Jean-Luc Mélenchon, extrêmement offensif depuis son entrée à l’Assemblée nationale, est considéré par 40 % des personnes interrogées comme la première force d’opposition (+6 points), loin devant Les Républicains (26 %, -4 points) et le Front national (21 %, -7 points).


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message