Existe-t-il une coordination de l’action hostile des médias contre LFI ?

mardi 5 décembre 2017.
 

Il n’est pas nécessaire de faire appel à une quelconque théorie du complot pour expliquer l’hostilité quasi unanime des journalistes chargés des émissions politiques, économiques et voire culturelles à l’encontre de Jean-Luc Mélenchon et de La France Insoumise.

Ces journalistes ont eu une formation semblable à celle des décideurs politiques et économiques ; ils sont issus des mêmes couches sociales et partagent la même idéologie libérale avec ses variantes. Ils font en quelque sorte partie du même monde.

Nous avons décrit dans notre article : Médias : la guerre cognitive contre La France Insoumise comment s’exprime cette hostilité. http://www.gauchemip.org/spip.php?a...   Néanmoins, la succession de violentes attaques des médias contre des personnalités de La France Insoumise ces derniers mois (Garrido, Corbière, Mélenchon, ,Simonet, Obono ) constitue une véritable campagne de dénigrement ; se pose alors le problème d’une coordination possible entre les directions des médias.

Il est assez cocasse de constater qu’aucun des cas incriminés par les médias n’était répréhensible ni moralement ni juridiquement alors que ces mêmes médias sont restés silencieux lors de la parution du livre de Philippe Pascot, Graziella Riou-Harchaoui en 2014 intitulé « Délits d’élus. Ces 400 politiques aux prises avec la justice » et se sont bien gardés de relater un certain nombre de cas figurant dans cet ouvrage..

Cette hypothèse d’une coordination possible est confirmée par la commande d’un sondage de l’institut Odoxa ayant suivi cette campagne et réalisé quelques jours avant la Convention Nationale de La France Insoumise (25 et 26/11/2017).

Sur le dernier sondage trompeur d’ODOXA

Ce sondage a eu deux fonctions : d’une part évaluer l’efficacité de cette campagne de démolition et d’autre part présenter le mouvement comme en perte de vitesse et en voie de démoralisation.

On sait qu’un certain nombre de responsables de rédaction se retrouvent dans des think tanks comme Le Siècle mais existe-t-il un front médiatique anti France Insoumise impliquant une coordination des responsables de l’information ?

J’avais déjà posé la question en démasquant la campagne colossale pour le revenu universel faisant la promotion, en coulisses, de Benoît Hamon.

Cette campagne, d’ailleurs n’a pas disparu. Elle apparaît toujours sous forme discrète voire subliminale, sur France Inter et France Culture. Benoît Hamon est toujours et sera encore utilisé en parallèle avec le PS rebaptisé Nouvelle Gauche pour diminuer l’espace politique de la France Insoumise

Existe-t-il de véritables conseils de guerre médiatique pour mener la bataille idéologique contre LFI ?   « La note de synthèse » apparaissait clairement à BFM TV, aux informations de 20 heures du 25/11/2017 où l’on annonçait une baisse de 8 %. de la popularité de Mélenchon dans un sondage après avoir mentionné les "polémiques"autour de différentes personnalités de LFI. À cela s’ajoutait la supposée démoralisation du mouvement suite à l’échec de son appel à une mobilisation de masse unitaire contre les ordonnances Macron.

S’il pouvait être légitime de parler de déception de bon nombre d’insoumis en l’absence d’une mobilisation syndicale unitaire, l’utilisation du mot « démoralisation » est inappropriée car 1) la manifestation du 23 septembre organisée par LF I a été un succès ; 2) le nombre d’adhérents de LFI augmente ; 3) LFI n’est pas responsable des divisions existant dans le mouvement syndical.

Là encore, il s’agissait de donner une image négative du mouvement. Cela ne signifie évidemment pas que tous les journalistes sont des soldats de la guerre cognitive contre LF I, mais la quasi-totalité de ceux qui ont une responsabilité dans l’information politique et économique le sont.

Et chacun peut s’en rendre compte de manière simple. La place infinitésimale donnée aux représentants de LF I dans l’information politique, économique, sociale et culturelle.

À l’inverse, la place démesurée et écrasante occupée par les représentants du gouvernement Macron. Spécialistes de la gnose, de l’exégèse, du décryptage, de la com’ affluent en rangs serrés sur tous les plateaux pour expliquer, célébrer, magnifier la politique ultralibérale de Macron.

Pour terminer, rappelons que la stratégie globale de neutralisation de LF I a été, est et sera encore la combinaison de trois techniques :

- frontalement invisibilisation + dénigrement ;

- neutralisation côté gauche par la promotion du mouvement Hamon + Nouvelle Gauche ;

- et côté droit par la promotion tantôt du FN tantôt du mouvement de Florian Philippot.   Certes, le nouveau média à l’initiative de LF I qui fonctionnera à partir de janvier 2018 permettra d’avoir un nouvel espace d’expression mais cela ne sera pas suffisant compte tenu de la puissance de feu des adversaire politique de LF I

L’intensification de l’action médiatique contre LF I s’explique pour deux raisons essentielles : une baisse tendancielle de la popularité de Macron ; l’action continue de LF I auprès de la population en dehors des campagnes électorales.

La promotion de « mouvements citoyens » libéraux plus ou moins téléguidés par le pouvoir pour accompagner le feu médiatique est évidemment prévisible

 Si LF I n’organise pas des groupes d’actions coordonnés pour neutraliser cette action dévastatrice des médias à son encontre, elle n’a que très peu de chances d’arriver au pouvoir car le système tient de façon importante par l’action idéologique des médias.

On peut objecter que le développement de l’auto organisation par des groupes d’actions locaux exploitant les colères et promouvant l’action de résistance des citoyens constitue une bonne méthode d’action pour neutraliser les médias.

C’est tout à fait vrai mais ce ne sera pas suffisant. Il me semble que les groupes d’actions doivent intégrer dans leur stratégie politique une critique concrète des médias auprès de la population.

Annexe.

Les médias. France Insoumise. https://lafranceinsoumise.fr/medias/

Rejoindre La France Insoumise https://lafranceinsoumise.fr/

La carte des groupes d’actions et des événements de LF I https://lafranceinsoumise.fr/groupe...

Pour un front commun des médias indépendants Source : Regards http://www.regards.fr/web/article/p...

Hervé Debonrivage


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message