Habitants des vallées, accepterez-vous des barrages privés ?

vendredi 7 août 2015.
 

Les habitants des vallées ont toujours la hantise des crues qui peuvent détruire, en très peu de temps, leur habitation ou leur lieu de travail. Ils savent combien est important le rôle d’EDF pour jouer sur le débit des différents barrages afin de ne pas dépasser telle ou telle côte d’alerte au delà de laquelle tel ou tel quartier est inondé. Ils savent combien est importante la propriété publique des barrages par un opérateur public pour assurer les énormes investissements nécessaires aux travaux de maintenance.

La grande crue de 2003 a eu des conséquences graves. Elles auraient été catastrophiques sans la capacité d’EDF, seul concessionnaire, à étaler l’écoulement des dizaines de millions de mètres cubes d’eau sur plusieurs jours, en les faisant glisser d’une retenue à l’autre comme dans un imbrication de poupées russes. L’unité de gestion des crues, seconde par seconde, présente surtout une grande importance pour limiter les pics de crues, dévastateurs malgré leur faible volume. Si demain un des grands barrages était privatisé et avait pour but seulement la production électrique et les dividendes aux actionnaires, tout ce mécano complexe s’effondrerait.

Or, le droit européen actuel impose de passer un appel à concurrence lors du renouvellement des concessions. Tel va être le cas par exemple pour Brommat et Sarrans, capables de noyer Paris, s’ils se situaient en amont de la capitale. Ne parlons pas des bourgs encaissés aveyronnais.


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message