Bigard, réac sexiste, au Vatican avec Sarkozy !

jeudi 14 septembre 2017.
 

Dans l’Ancien régime, le rapport entre le roi et ses sujets passait idéologiquement de façon importante par la religion. Actuellement, le rapport entre président et électeurs passe surtout par les médias (télévision en particulier).

Ce mois de décembre 2007 donne un exemple magnifique de la "communication" contemporaine comme relation médiatique :

- Le roi mage est arrivé de Lybie plantant sa tente bédouine dans le parc de l’hôtel Marigny, signant quelques contrats, singeant le passionné de poésie sur les quais de Seine.

- Carla Bruni, repeinte en Marie madeleine moderne lui a rapidement succédé : quelques sourires glamour et quelques révélations sentimentales à deux balles "c’est du sérieux". L’espérance de renaissance sondagière présidentielle ne connaîtra point une grotte pour cadre mais Disneyland, plus moderne, plus coloré pour les images télé avec des rivières, des fleurs, des rennes, des lutins et même le Père Noël.

15 décembre 2007 Nico et Carla à Disneyland, un plan cul infantilisant

Billet d’humeur : Quand Sarko part danser avec Mickey, et aussi avec Picsou

Il manquait l’esprit saint pour compléter la référence. Où l’aller chercher ? Au Vatican, ont décidé les communicants.

Et voilà Sarkozy parti pour Rome recevoir le titre de chanoine honoraire de la basilique de Saint-Jean de Latran ? C’est tout bon pour flatter l’électorat clérical.

20 décembre 2007 Les Charlots (Sarko, Bigard, Gallo) au Vatican

Et qui donc accompagne Sarko dans cette expédition ? Je vous le donne en mille : BIGARD ; ça c’est de la communication à l’américaine, de la Life Story bien comprise. Pourquoi donc les experts en communication de l’Elysée ont-ils emmené cet humoriste du pet ? pour conserver l’image "moderne" de Sarkozy sur un sujet qui sentait l’Ancien régime monarchique. En effet, cette tradition remonte à Louis XI en 1482, fondation renouvelée par Henri IV en 1604, donnant à Saint-Jean-de-Latran l’abbaye de Clairac. Depuis Napoléon III, ce poste faisait l’objet d’une bourse ( actuellement, le poste de chanoine français est occupé par Mgr Louis Duval-Arnould). " À ce titre, le président de la République peut prétendre à une stalle dans l’abbaye de Beauchêne (Cerizay), qui est une abbaye de chanoines réguliers de Saint-Jean de Latran. Depuis Louis XI, les rois de France et leurs successeurs, les présidents de la République française, sont également de droit chanoines de la cathédrale d’Embrun. Ils sont encore chanoine honoraire de la cathédrale de Saint-Jean-de-Maurienne, depuis François Ier, qui exigea ce privilège lors de son invasion de la Savoie en 1536." (http://eucharistiemisericor.free.fr....)

Tout cela sentait le démodé. Il fallait donc une touche complètement décalée. L’astuce médiatique consistant à amener Bigard au Vatican se comprend donc parfaitement du point de vue de la communication savamment orchestrée pour parfaire l’image de Nicolas Sarkozy.

Du point de vue d’un bon fonctionnement démocratique, je trouve lamentable cette "pipolisation" permanente du président de la République : un jour il joue sur l’image de sa famille recomposée entrant à l’Elysée, le lendemain il divorce et se promène au milieu des flashes et caméras au royaume de Mickey en amoureux avec Carla Bruni. Il fait un discours anti-laïque au Vatican ; pas de problème, c’est surtout Bigard hilare et nature qui passe dans les médias.

Je n’ai rien contre Jean-Marie Bigard individuellement. sa croyance religieuse paraît sincère. Son histoire personnelle mérite du respect "Je suis encore étonné d’avoir survécu à la mort de ma mère, à l’assassinat de mon père... aux galères de mes débuts, aux problèmes de santé de la femme qui ont failli l’emporter deux fois... Voilà pourquoi j’ai titré mon livre Rire pour ne pas mourir"

Cependant, devenu membre d’une délégation officielle de la république française, je me permets de constater que :

- certains morceaux de son répertoire me paraissent moralement inacceptables

- son répertoire est sciemment utilisé par les médias et la sarkozie comme un ingrédient médiatique d’infantilisation du peuple (parmi d’autres) ; en cela, Bigard représente une forme de l’idéologie dominante néo-libérale.

Parmi ses innombrables histoires à vomir, voici deux exemples :

* " le fils : - papa, je peux aller au cinéma ? - Ha fiston, tu connais le tarif : une pipe. Le fils commence, et après un court instant : - mais papa, ton zizi a un gout de caca, pourquoi ? - et bien .. ta soeur a voulu aller à la patinoire".

* "Une femme a été retrouvée dans la rue, égorgée, le truc dégueulasse quoi, avec des morceaux éparpillés et tout... Le commissaire vient voir le médecin légiste et lui demande : - Elle a été violée ? - Pas encore, j’attendais votre feu vert..."

Si cela ne vous suffit pas, voici quelques blagues sexistes et une chanson.

1) Extraits de son oeuvre ! blagues sur les femmes

Extraits du site http://www.bigard.com/humour.php

* Quel est le sport préféré des blondes ?

Le ski nautique car elle est tirée par une vedette, elle a les jambes écartées et la chatte mouillée.

* Que met une blonde derrière ses oreilles pour se rendre attirante ? Ses chevilles

* La différence entre une femme et un chien : La femme tu lui dis tout, elle comprend rien, le chien tu lui dis rien, il comprend tout.

* Quel est le seul mammifère qui grossit de 500 Kg en une nuit ? La femme.

Le soir : "Tu viens te coucher ma petite puce ?"

Le matin : " Allez, lève-toi gross vache !!!!"

* Les lois de la pesanteur ne s’appliquent pas aux femmes. Newton le savait déjà.

Il est en effet beaucoup plus facile de lever une gonzesse que de la laisser tomber, même si c’est une grosse vache.

* Pourquoi la statue de la liberté est une femme ? Ils avaient besoin que la tête soit vide pour faire un restaurant.

* C’est une gonzesse tout ébouriffée qu’arrive au commissariat.

- J’ai été violée, dit-elle aux flics.

- Pas possible ?

- Si, et par 15 types.

- Quinze ? de la police ?

- Non, pas cette fois.

- Alors vous inquiétez pas, on va les retrouver.

- Oh, pas tous, s’il vous plaît. Vous pourriez pas m’envoyer le 2ème, le 8ème et le onzième ?

2) Chanson : Un poil de cul sur ma savonnette

Année : 1992

Auteurs compositeurs : Jean-Marie Bigard

*****

Paroles :

Elle avait mis dans mon blouson

Des rêves bleus et des frissons

Ma météo c’était ses yeux

quand ils brillaient, on était deux

*********

Elle a tout pris dans la maison

Mon cœur ma vie, mes boîtes de thon

Elle m’a laissé comme un adieu

Une chose d’elle qui frise un peu

*******

Refrain

Un poil de cul sur ma savonnette

et ça pollue toute ma planète

Sous l’eau chaude il reste collé

alors du doigt il faut gratter

et puis sous l’ongle aller chercher

Le poil de cul

Sur ma savonnette

****

Elle avait d’la conversation

autant qu’une part de reblochon

Mais elle jouait du casse-noisette

Bien mieux qu’Armstrong, de la trompette

*****

On faisait dans la salle de bain

Des trucs sans se servir des mains

Il ne reste de nos baisers

Qu’un souvenir noir et frisé

REFRAIN

(C’est vrai un poil de cul c’est dégueulasse, elle aurait chié sur ma bosse à dents ce s’rait pas pire, d’autant plus que, entre nous...)

3) Scoop de PRS12

Savez-vous pourquoi Sarkozy et le pape sont hilares sur la photo officielle ?

Bigard vient de leur raconter sa dernière plaisanterie :

" - Quelle est la différence entre Jésus-Christ et un tableau ? - Pour accrocher un tableau, il n’y a besoin que d’un seul clou."

Plaisanterie sélectionnée sur le site de Jean Marie Bigard à la rubrique "Gore".

Sur les forums internet, d’autres versions ont été données :

* “Ta femme est pas là ?”

* “Tous en robe et pas une gonzesse dis donc me suis fait avoir !”

* “Dieu est Amour avec du latex autour !”

* “J’viens pour une négociation d’ouverture d’un Ministère de la Chrétienté, on recherche des financements, t’aurais pas dix’ balle béni ?”

* “Tiens une petite blague : Pourquoi y a-t-il des cendriers dans les wagons non-fumeurs ? Bein toi Benoit t’as bien des couilles...”

4) Sarkozy emmène Bigard au Vatican

Commentaire du site :

http://nopasaran.lejdd.fr/2007/12/2...

Par Charly Bishop

Dans Le Pacha, splendide film pop de Georges Lautner avec Gabin, André Pousse, sombre canaille à chapeau mou et costard cintré disait, par la grâce des dialogues de Michel Audiard : "On n’emmène pas ses saucisses quand on va à Strasbourg". Sarkozy, lui, quand il va au Vatican, il emmène Bigard...

Le sens du décalage poussé à l’extrême. Et pas de complexe ! Serrer la louche à Benoît XVI, OK, mais en présence de Jean-Marie Bigard ! Bigard, l’homme qui a réconcilié l’humour et la triperie industrielle. Bigard, celui qui bourre Bercy. Bigard l’homme qui porte des jeans qui lui moulent bien ses énormes couilles. Bigard, l’humour à la française. Bigard, l’ami de Brice Hortefeux et du président. Une des ses nombreuses cautions culturelles avec Mireille Mathieu, Doc Gyneco, Christian Clavier, Enrico Macias, Didier Barbelivien et désormais Carla Bruni...

Bigard au Vatican ? Mais bigre, quelle mouche a donc piqué Sarkozy ? C’est que celui qui présente sur ses affiches un gros plan de son slip bien rempli, serait, paraît-il, dans le privé, un homme charmant, affable, attachant et surtout riche d’une puissante spiritualité. Bigard serait même devenu religieux. Il prierait plusieurs fois par jour depuis qu’il a traversé de douloureuses épreuves personnelles. Un être complexe donc que ce Bigard. Derrière le fantaisiste beauf qui est à l’art comique ce que Sardou est à la chanson, se cacherait en réalité un homme sensible et pénétré par le doute. C’est beau comme un article de Points de vue...

En invitant ce personnage pour son voyage officiel au Vatican, que cherche donc à nous dire Nicolas Sarkozy ? Quel message cherche-t-il à faire passer ? Que, président moderne s’il en est, s’il est tenu, par sa fonction, de se prêter à des rituels désuets comme celui qui fera de lui le chanoine honoraire de la basilique de Saint-Jean de Latran en vertu d’une tradition qui remonte à Henri IV, Nicolas Sarkozy est avant tout une homme d’ouverture. Après avoir marié Christine Boutin et Fadela Amara, il sera le trait d’union entre Benoît XVI et Jean-Marie Bigard !

Dès lors, deux questions se posent : Entre Sarkozy et Bigard, lequel est le plus vulgaire ? Et surtout, comment on dit bite en latin ?


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message