Messages de forum : stocks options...

lundi 15 août 2016.
 

1) Quels socialistes ont voté pour les stocks options ?

Réponse à l’article Toussaint 2008 Alleluia pour les profiteurs Requiem pour les autres (Petites nouvelles du dimanche)

Article à diffuser le plus largement possible. Lien vers l’article

Je souhaite, et je ne dois pas être le seul, connaître le nom des 131 députés socialistes traîtres à la cause des salariés et plus largement du peuple français.

Merci de mettre cette liste de la honte en ligne, avec les coordonnées internet de chacun de ces individus. Inonder ces traîtres de courriels ou messages accusateurs me paraît être la moindre des choses.

Robert Mascarell

2) Stocks options : Réponse de Jacques Serieys

La stupéfaction et le ressentiment que tu exprimes, Robert, sont justifiés. En effet, pourquoi des députés socialistes créent-ils avec les stocks options une rente financière astronomique, par les marchés boursiers ? Je ne vois qu’une explication possible : par l’exercice fréquent du pouvoir depuis 1981, de nombreux dirigeants et élus nationaux se sont insérés dans les milieux capitalistes, voient le monde avec le même type de lorgnettes : tout pour les battants (parmi lesquels ils se comptent sans prendre en compte leur origine sociale souvent élevée), tout pour les gagnants. Aussi, ils rêvent de profiter individuellement des mêmes avantages au détriment des milieux ouvriers et populaires, au détriment de l’intérêt général. Dans ce contexte, les textes de congrès comme les programmes électoraux ne sont que du marketing pour tromper les électeurs, peut-être un peu moins que l’UMP, rien de bien mieux sur le fond.

Programme 2007 2012 de l’UMP : le marketing comme credo

J’en viens à ta question précise sur le nom des députés qui ont acté cette honte. Le 15 octobre dernier lors d’une réunion organisée à Paris par la motion C (gauche du parti), Henri Emmanuelli a déclaré : "Je connais les 7 qui ont voté contre, mais je n’ai jamais réussi à en trouver un seul des 131 qui avaient voté pour". Pour le moment, je n’en sais pas plus.

Ceci dit, il me paraît important de rappeler quatre points :

* les stocks options ont été créés aux Etats Unis dans les années 1950. Ils concrétisent les théories de l’École de Chicago sur la primauté de la création de valeur pour l’actionnaire. Cela revient à aligner les intérêts du dirigeant sur ceux de l’actionnaire. Ils ont essaimé ensuite dans la sphère économique anglo-saxonne avant d’être introduits en France au nom de la "participation du travail au capital", de l’intéressement salarié" par Pompidou et Giscard d’Estaing en 1970 (Loi n°70-1322 du 31 décembre 1970).

* Les principes du régime fiscal actuel des stocks options sont ceux mis en place à l’automne 1997 par Dominique Strauss Kahn. De 1997 à 2002, grâce à une fiscalité extrêmement favorable, la France devient championne d’Europe des stocks options.

* Depuis quelques années, les stocks options ont moins la côte : d’une part ils sont mêlés à beaucoup de scandales (par exemple les stocks options antidatés permettant aux dirigeants d’acheter des actions quand leur prix est très bas), d’autre part leur intérêt pour valoriser les dividendes et l’activité de l’entreprise sont remis en cause. Aussi, on assiste par exemple au développement du système des actions gratuites.

* Depuis plus d’un an de nombreux dirigeants socialistes français se sont déclarés favorables à la suppression des stocks options. Tel a été le cas de François Hollande en 2007 suite au scandale (délit d’initié ?) d’EADS. Ceci dit, les liens de nombreux dirigeants politiques français (de droite et d’extrême droite bien sûr mais aussi de gauche (PRG, PS...) avec le milieu de la finance me rendent perplexes sur la possibilité qu’ils prennent un jour des mesures contre les stocks options. Seule la gauche antilibérale est sincère dans sa lutte sur le sujet ; sera-t-elle capable un jour de rassembler les forces nécessaires et une orientation politique non minoritaire pour agir politiquement sur ce sujet comme sur d’autres ???

Jacques Serieys

2) LCR et réquisition des écoles privées financées sur fonds publics

Réponse à l’article Ecole privée, école publique (Repère n° 121) Lien vers l’article

Si le seul argument d’un enseignant contre cet article reste cette exclamation (Mon Dieu !), il en confirme bien la teneur... Rappelons contrairement à ce qui est dit que l’idée de réquisitionner les écoles dites privées, mais financées par les fonds publics, était au programme de la LCR en 2007. Et ce n’est pas si irréaliste que ça.

Hervé

3) Demande de renseignements sur Marcelle Capy

Réponse à l’article Marcelle Capy Une voix féministe extraordinaire de 1913 à 1918

Lien vers l’article

Bonjour,

Je m’appelle Aline Canal et je suis étudiante en deuxième année de master d’histoire à l’université du Mirail à Toulouse. Je travaille cette année sur Marcelle Capy. J’ai vu sur votre site que votre grand-mère a correspondue avec elle durant votre enfance. Je voudrai savoir s’il serai possible d’avoir accès à ces archives, et si vous possédez d’autres renseignements sur cette figure. Ces questions sont très importantes pour ma recherche. Vous pouvez me joindre par mail :

famille.canal@gmail.com ou par tel : 06 77 41 17 07. Je vous remercie par avance. Cordialement.

4) Thierry Puech (fils de Jean) et ses salariés

Réponse à l’article Expliquez-vous Thierry Puech ! (message envoyé à notre site par des salariés de Cider Santé)

Lien vers l’article

Je travaille chez Repsco depuis plusieurs années et ce type ne m’a jamais fait une bonne impression. Une impression de vendeur de téléviseur en porte à porte... (bout de phrase censuré par notre site) mais certainement pas de chef d’entreprise honnête. Repsco est au plus mal aussi et je parie que ce monsieur fera du ménage avant de revendre sa société. Car en vérité il se fout bien de nous...

La teigne —

5) POURQUOI, les communistes de tous temps ont-ils dérangé ?

Réponse à l’article Staline le tyran rouge ou « Staline pour les nuls » (Annie Lacroix-Riz, PCF)

Lien vers l’article

POOURQUOI, les communistes de tous temps ont-ils dérangés ? Que des historiens sérieux, ou Mme Lacoix répondent.

Un "ROUGE"


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message