Poster un message

En réponse à :

Professeurs des Ecoles Stagiaires : le mépris de la hiérarchie

samedi 17 octobre 2020 par Xavier

- B) Témoignage en forum sur notre site (Xavier, juillet 2017)
- A) Compte-rendu d’une rencontre entre syndicats enseignants et inspection académique


En réponse à :

Professeurs des Ecoles Stagiaires : le mépris de la hiérarchie

lundi 24 juillet 2017

Bonjour,

l’article résume et exprime précisément ce que j’ai enduré l’année de mon stage qui s’est terminée par un licenciement tout-à-fait inattendu en 2016, à la surprise même de mes formatrices.

L’infantilisation des stagiaires de la part de la hiérarchie, le chantage (que vous appelez "menace") au licenciement, un mépris faisant complètement fi de l’histoire, de la sensibilité et de la courbe de progression de chaque stagiaire, des conclusions hâtives et complètement subjectives de la part d’IEN (demandant à ce que le stage ne "soit pas renouvelé") après une visite de 45 mn à l’aboutissement d’une année qui ne s’était pas mal passée.

Evidemment, quand on écrit cela, on prévoit des remarques tel que "oh je me méfie des stagiaires qui ne se remettent pas en question", et pourtant ... le jugement final de mon dossier relève d’impressions personnelles d’une IEN, le jury final suivant fidèlement ces prescriptions. Rien dans mon dossier (disponible à qui me le demandera) ne peut, à mon sens, aboutir à un licenciement.

Je déconseille à tous de se lancer dans cette carrière. Je ne pense pas que la situation changera parce qu’il s’agit d’un problème culturel profond. Nous vivons sous un Ancien Régime qui incite à l’obséquiosité et à la servilité envers la hiérarchie.

J’insiste sur un point important : la situation des PES relève du HARCÈLEMENT MORAL. Il faut le dire bien fort. Ceux qui le pratiquent trouvent cela normal (peut-être n’ont-ils jamais travaillé dans le privé) mais ça ne l’est pas.

Je finirai en écrivant que les syndicats, si plein de bonne volonté soient-ils, ne peuvent pas grand-chose pour les stagiaires, et ils le disent. J’étais syndiqué, ce que je ne regrette pas, mais force est de constater que les représentants syndicaux ont les mains liées par le "non-statut" des stagiaires.



modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)