Poster un message

En réponse à :

1968 en Tchécoslovaquie : l’été des Deux mille mots

lundi 10 septembre 2018 par Karel Kostal

Durant l’été 1968, Prague est un camp retranché, la population lit... Dans les cafés, dans les rues, dans les parcs, dans les jardins publics, sur les lieux de travail. La presse de Moscou dénonce « le manifeste de la réaction et de la contre-révolution : deux mille mots »



modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)