Tapis rouge pour le Medef, entrée de service pour les salariés

vendredi 1er février 2013.
 

Hier, les salariés d’une vingtaine d’entreprises (Fralib, Sanofi, PSA, Candia ...), où sont en cours des plans massifs de licenciements, manifestaient près du ministère du travail pour exiger que l’engagement de campagne de François Hollande d’une loi contre "les licenciements boursiers" soit tenu.

Visiblement ce gouvernement et le PS préfèrent recevoir le Medef que les travailleurs qui eux n’ont pas eu droit au ministre  ! Pourtant ils venaient remettre une proposition de loi contre les licenciements dits boursiers. Mais ils sont repartis bredouilles.

Pour l’entourage du premier ministre, ce ne serait pas un sujet  ! Pour les milliers de travailleurs victimes de ces licenciements pendant que leurs actionnaires s’en mettent plein les poches, c’est très concret.

Assez de mépris  ! Si ce gouvernement persiste à n’écouter que les intérêts des patrons, il ne faudra pas qu’il se plaigne des réactions des travailleurs  !

Le Parti de Gauche avec l’ensemble du Front de Gauche est aux côtés des salariés en lutte et exige que cette loi soit débattue et votée au parlement. Il y a urgence  !


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message