2017 Les groupes d’appui de France Insoumise face à une responsabilité historique

samedi 18 mars 2017.
 

La rage vaincre : l’éco carburant des insoumis–es !

Le niveau d’activité des groupes d’appui soutenant la candidature de Mélenchon et faisant connaître le programme L’avenir en commun va être un facteur déterminant pour la victoire ou la défaite de Jean-Luc Mélenchon aux élections présidentielles de 2017. Les militants de France insoumise doit pouvoir faire face aux différentes catégories d’attaques idéologiques et être capables de hiérarchiser les thématiques de campagne en fonction des centres de préoccupation locales et nationales de la population.

Une conjoncture politique exceptionnelle

L’enjeu des campagnes électorale de 2017 est considérable car les alternances droites – PS sont maintenant à bout de course. La "classe politique" est très largement discréditée que ce soit par les abstentionnistes mais aussi par les votants.

La probabilité de la prise de pouvoir par l’extrême droite en France est maintenant élevée L’élection de Marine le Pen ne serait plus une surprise.

L’hypothèse d’un affrontement Le Pen – Mélenchon n’est pas à exclure quoi qu’en disent les sondages du moment. Les grands médias au service de la finance jouent et vont jouer l’étalon (or) Macron dans la course électorale. Mélenchon est déjà invisible dans la plupart des commentaires sur les chaînes de radio et télévision concernant l’actualité et les débats économiques.

Cela n’exclut évidemment pas l’invitation de Mélenchon de temps à autre pour donner l’apparence de pluralisme. Mais la visibilité ne se joue pas seulement sur le nombre d’invitations mais sur les taux d’audience et le nombre de commentaires.

Le rôle déterminant des groupes d’appui

Tout va donc se jouer par le niveau d’activité des différents groupes d’appuis de la France insoumise. L’efficacité de cette activité se mesure par le niveau d’organisation et la diversité des actions de type traditionnel (distribution de tracts, porte-à-porte, etc.) ou de type numérique (Internet, et réseaux sociaux, téléphone portable, smartphone). La mise en œuvre de ces deux types de moyens doive être en connexion. Par exemple, indiquer sur certains tracts les adresses URL des médias utilisés par Mélenchon.

Faute d’une activité suffisante des groupes d’appui et plus généralement des forces militantes de l’Autre gauche, il n’est pas exclu que l’extrême droite gouverne la France. Nous sommes donc face ici a une responsabilité historique. Tels sont l’originalité et le danger de la situation actuelle sur le plan politique sans même parler de l’avenir de la situation socio-économique de caractère implosive.

En raison des contraintes de temps et des lignes de force d’attaque idéologique contre France insoumise, il est nécessaire d’établir une hiérarchie dans les thématiques à aborder auprès de la population.

Les réponses aux différents types d’attaques peuvent se trouver sur le blog de Jean-Luc Mélenchon (argumentaires écrits, meetings, "pas vu à la télé", etc..), le site du PG et tout simplement sur ce site.

D’autre part,, le programme L’avenir en commun et les livrets complémentairespermettent d’avoir des arguments offensifs.

Typologie des attaques contre la France insoumise auxquelles il faut répondre

On peut distinguer trois types d’attaques :

Les attaques périphériques.

Elles sont mises en œuvre depuis 2011 contre Mélenchon . Elles concernent la personnalité de Mélenchon : considéré comme agressif, impulsif, dictateur en puissance, menace pour la liberté d’expression car il adresse des journalistes, etc.. Mélenchon serait fascinée par les régimes autoritaires : Poutine, Chavez, etc.

Ces attaques sont complétées par des accusations de : chauvinisme, nationalisme, colbertisme (planification écologique = Gosplan…)

Cette panoplie est maintenant en perte de vitesse du fait de l’existence de médias numériques et de prestations médiatiques de Mélenchon ayant un certain impact mais il faut toujours être capable de répondre à ces pseudo arguments. Le dernier film diffusé sur france 3 constitue un atout important pour sa défense contre ces attaques. Voir le film ici : https://www.youtube.com/watch?v=HSh...

Les arguments barrage (de blocage)

Ils sont destinés à annuler les argumentaires et les propositions de France insoumise en accréditant l’idée qu’ils sont irréalisables. Le genre de discours est alors du type " Les mesures de Mélenchon et de L’avenir en commun sont fort intéressantes, séduisante, : on aimerait y croire mais elles sont impossibles à réaliser".

Les arguments avancés sont : – l’insertion de la France dans l’économie européenne avec le traité de Lisbonne et la puissance économique allemande qui impose sa loi ,

– la mondialisation des échanges et le fait que de nombreuses entreprises étrangères sont implantées en France et que la majorité du chiffre d’affaires du CAC 40 se réalise à l’étranger

– Autre argument barrage : "où allez vous trouver l’argent alors que la dette publique de la France fin 2016 est évaluée à 2176 Milliards d’euros, soit 98, 4 % du PIB ?".

– Autre argument barrage : aucune personnalité politique depuis 30 ans n’a tenu ses engagements elles font toutes partie d’une caste politique en déconnexion avec la vie quotidienne des gens. On peut donc entendre dire : "Mélenchon est un professionnel de la politique entourée de très peu d’ouvriers et d’employés Il est comme les autres : il perçoit plus de 12 000 euros de revenus par mois. Pourquoi lui ferais-je plus confiance qu’un autre ? Non, on ne peut faire confiance à Mélenchon."

– Autre argument : " ah bon ? Je vais voter pour lui et deux ans après, lorsque l’assemblée constituante aura fait son travail, il se barre ! Alors ça sert à quoi que je me pour lui ?"

– Autre argument : vous voulez augmenter les salaires et le SMIC mais vous mettez alors en danger les TPE– PME qui ont des difficultés de trésorerie. Vous risquez de faire disparaître de nombreuses entreprises. (Ce dernier argument pourrait aussi se classer dans la catégorie suivante.)

Les arguments centraux

Enfin un troisième type d’arguments : Les arguments centraux. Ce type d’arguments est rarement utilisé par les médias car ils ouvrent la voie à la réflexion et à la discussion. Ils peuvent être néanmoins utilisés par des "économistes à gages" pour démolir l’architecture économique de "l’avenir en commun."

http://local.attac.org/attac84/inde...

Quelques exemples.

– "Vous augmentez les salaires, donc la demande en biens et services mais alors faute de pouvoir satisfaire cette demande croissante, la France est obligée d’importer et de déséquilibrer encore plus sa balance commerciale."

Réponse : l’investissement productif sur le territoire français et le protectionnisme solidaire. Contre argument : "oui mais cela demande du temps : on ne peut pas créer des milliers d’entreprises en quelques semaines. Concrètement, comment allez vous faire ?"

– Autre exemple : "vous voulez partager les richesses, c’est-à-dire la répartition entre profits et salaires constituant le PIB. Comment vous y prenez-vous concrètement ?" "Vous voulez modifier la répartition dividendes – investissement productif. Comment vous y prenez-vous ?"

– Immigration : vous voulez arrêter les guerres, voulez aider les pays pauvres en achetant leurs marchandises à juste prix et en leur apportant une aide technologique, mais cela demande du temps. Dans l’urgence de pouvoir faire face aux flux migratoires, concrètement, comment faites-vous faire face à l’immigration ? Il faut être particulièrement pointu concernant ce genre de thématiques car c’est celui qui est et sera encore utilisé par le FN pour se donner l’avantage sur Mélenchon.

Tels sont les arguments prioritaires qu’il faut bien connaître et auxquels il faut savoir répondre, car toutes les mesures concernant la sécurité sociale, l’emploi, l’éducation, l’industrialisation, l’écologie, etc. se trouvent dépourvues de toute crédibilité faute de réponses satisfaisantes à ces attaques.

Mais évidemment, il ne faut pas se contenter de contrer ces attaques, il faut aussi cerner les thèmes prioritaires. De mon point de vue ce sont les suivants :

Les arguments offensifs prioritaires.

– Le partage des richesses produites

– La question du chômage et de la précarité. La question de l’investissement productif.

– Le droit des travailleurs dans l’entreprise. LE droit du consommateur.

– La question des revenus de la population : salaires, revenu des travailleurs indépendants retraites.

– La question du coût du logement. Le droit au logement.

– La sécurité sociale et la santé

– La sécurité et la sûreté.

– La sortie de l’OTAN qui pose la question de la guerre et de la paix.

– L’éducation et la formation professionnelle..

– Les transports.

– La transition écologique

– L’immigration et l’émigration.

Quelques-uns de mes articles argumentaires.

Au cœur de la stratégie économique du programme de Jean-Luc Mélenchon, deux grandes répartitions à modifier. http://www.gauchemip.org/spip.php?a...

CHÔMAGE : CONNAÎTRE LES VRAIES CAUSES POUR POUVOIR Y REMÉDIER http://www.gauchemip.org/spip.php?ar

La rigoureuse cohérence de la démarche politique de Jean-Luc Mélenchon http://www.gauchemip.org/spip.php?a...

Mélenchon président ? Yes, we can ! Encore faut-il que les forces progressistes le veuillent ! http://www.gauchemip.org/spip.php?a...

Une déferlante Mélenchon en 2017 n’est pas impossible http://www.gauchemip.org/spip.php?a...

La fable du nationalisme de Mélenchon http://www.gauchemip.org/spip.php?a...

CICE : l’un des plus grands scandales financiers de la Ve République http://www.gauchemip.org/spip.php?a...

Hervé Debonrivage


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message