Éric Coquerel pris en embuscade par des soldats de la médiocratie.

mardi 11 juillet 2017.
 

Faire taire en laissant parler.

Lorsque Jean-Luc Mélenchon parle de "traquenard" médiatique, on ne comprend pas forcément de quoi il s’agit.

Le document qui suit permet de mettre en lumière cette stratégie guerrière des soldats de l’information et de la désinformation..

Éric Coquerel, dimanche 4 juin 2017, était l’invité de « Questions Politiques », l’émission hebdomadaire de France Inter, présentée par Nicolas Demorand, accompagné comme toujours de trois grandes signatures de la presse hexagonale, à cette occasion les illustres Nathalie Saint-Cricq (France Télévisions), Françoise Fressoz (Le Monde), et Carine Bécard (France Inter).

Le site Acrimed a eu la bonne idée de mettre en ligne la vidéo et de la commenter. On comprend ainsi ce qu’est un traquenard médiatique et on constate ici une fois de plus l’hostilité visible des journalistes envers leur invitée.

La guerre cognitive ici consiste à rendre impossible le représentants de la F I de faire connaître le contenu du programme qu’il porte et empêcher tout raisonnement argumenté sur des problèmes de fond. La technique utilisée est ici la diversion sur des questions anecdotiques relevant de la psychologie de comportements par exemple.

On peut lire l’article d’Acrimed et revoir l’émission en cliquant sur le lien suivant http://www.acrimed.org/De-l-art-de-...

Titre de l’article : de l’art de saboter une interview politique

Hervé Debonrivage


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message