Les impostures du FN/RN

samedi 8 juin 2019.
 

Nous présentons ici un ensemble de données démasquant les prétentions sociales et démocratiques du Front National devenu Rassemblement National dans une totale continuité que nous nommerons FN/RN.

L’étude suivante se divise en deux parties : d’abord un texte résumant simplement les mesures mystificatrices du FN/RN, puis des ressources documentaires donnant une assise explicative à la première partie tout en étendant son champs argumentaire.

On a ainsi réuni 10 études en une critique du programme du FN/RN.

Tout électeur doué de raison, avant de voter pour un parti politique, en l’occurrence ici le RN, devrait se poser les questions suivantes :

1) Quelles sont les mesures figurant dans le programme ;

2) Quelles sont les mesures qui ont un caractère flou (qu’entend t-on exactement par RIC ? par exemple)

3) Quelles sont les mesures importantes qui ne figurent pas dans le programme ?

4) Les différents votes à l’Assemblée nationale, au Parlement européen, dans les assemblées des collectivités territoriales sont-ils en accord avec les mesures annoncées dans le programme ?

5) Le financement des mesures annoncées est-il prévu et réalisable ?

6) Lors des conflits sociaux pour défendre les services publics ou s’opposer à des fermetures d’entreprises par exemple, quelles ont été les attitudes des représentants locaux et nationaux du parti ?

En appliquant au FN/RN cette démarche, on arrive assez facilement à montrer ses incohérences et le caractère mystificateur des mesures annoncées dans le programme qui ne contient aucune mesure remettant en cause l’hégémonie de l’oligarchie dominante.

I–Les cinq postures du FN/RN

************

Connaissez-vous quelques impostures du FN/RN ?

Périodiquement, les grands médias, pour jeter la confusion, avec parfois l’aide de Marine Le Pen, accréditent l’idée qu’il existerait des convergences entre La France Insoumise et le Rassemblement National, jetant ainsi dans le même sac fourre-tout de « populisme » les deux formations politiques.

Le FN/RN est ainsi présenté comme un parti proche des petites gens et « anti système ».

Ces affirmations s’appuient sur un certain nombre d’idées fausses.

Le FN/RN proche des petites gens ? Rappelons un fait initial : le FN a été créé cinq mois après un accord de l’union de la gauche pour un programme commun en 1972 dans le but de neutraliser ce qu’il appelait alors la ’coalition socialo–Communiste’ qui avait provoqué l’effroi de grandes fortunes plaçant alors une partie de leurs avoirs en Suisse.

Le patrimoine financier du « clan Le Pen » s’élève à plusieurs millions d’euros notamment après la donation du château de Montretout par le milliardaire cimentier Lambert en 1976.

Ce patrimoine a été largement sous-évalué par les Le Pen ce qui a provoqué deux redressement du fisc. On comprend mieux « l’antifiscaliste » des Le Pen.

Anti système ? Surtout lorsque celui-ci le gêne : depuis 2011, le FN a été l’objet de constats d’irrégularités dans le financement de ses campagne électorales.

Mais en réalité, il ne s’attaque pas aux « systèmes du CAC 40 » qui bat des records de distribution de dividendes à ses actionnaires pendant que les salaires et les pensions de retraite stagnent.

Sur le plan social :

Le FN/RN s’est opposé et s’oppose toujours à l’augmentation du SMIC et des salaires contrairement à LFI.

Mais il propose néanmoins, une augmentation des petits et très petits revenus qui seraient financée par une « taxe sociale » de 3 % sur les importations. Cette mesure qui rapporterait 15 milliards d’euros conduirait à augmenter de 80 € en moyenne le revenu mensuel des ménages percevant moins de 1500 €.

Or une telle mesure pénaliserait un certain nombre d’entreprises françaises obligées d’importer certaines matières premières notamment ou pièces détachées et provoquerait un chômage supplémentaire par les fermetures de petites entreprises victimes de cette mesure. En outre, cette taxe sur l’importation serait répercutée sur les prix de vente et serait finalement financée par les consommateurs.

Le FN/RN pourrait par exemple récupérer l’argent dilapidé dans le CIC E.

Mais celui-ci, contrairement à LFI, et pour le maintien du CIC E, en y apportant quelques aménagements, alors que celui-ci coûte plus de 40 milliards au Trésor public pour une efficacité très faible : le FN/RN ne veut pas déplaire au patronat.

Le FN/RN prétend rétablir la retraite à 60 ans mais il n’explique aucunement comment financer une telle mesure. En outre, rappelons que lors des manifestations pour protester contre le report à 62 ans de l’âge de la retraite, Marine Le Pen avait traité les manifestants d’émeutiers.

Sur le plan des rapports aux multinationales et aux entreprises du CAC 40 :

Contrairement à LFI, le FN/RN n’aborde pas la question du partage de la valeur ajoutée salaires/profits, c’est-à-dire celui du partage des richesses produites et l’énormité de la masse et de la hausse des dividendes distribués au détriment des salaires et de l’investissement productif.

Une telle explication est trop dangereuse pour la caste dominante et trop compliquée pour être comprise par des électeurs supposés à l’esprit simple à qui le FN/RN donne en pâture des boucs émissaires : l’immigré, réfugié, les assistés…

Contrairement à LFI, le FN/RN n’envisage aucune limitation maximale des salaires ou revenus, c’est-à-dire une véritable lutte contre les inégalités.

Il n’est donc pas question pour le FN/RN de financer quelque mesure sociale que ce soit par l’argent sur-accumulé par les gros capitalistes. Comme pour Macron, la droite et le PS, toute mesure sociale est financée par l’impôt payé par tous et la diminution des dépenses publiques se traduit par une casse des services publics justifiant alors les privatisations.

Le FN/RN prétend être contre les délocalisations et être pour le « produire français ».

Mais au parlement européen, il vote contre toutes les quelques petites avancées limitant les délocalisations.

Concernant l’ouverture à la concurrence de la SNCF, le RN ne s’est pas posé franchement comme opposant à la réforme du gouvernement Macron.

On constate donc que le FN/RN est pour la conservation du système, avec quelques aménagements à la marge, en continuité avec des politiques économiques ultralibérales des 30 dernières années.

D’ailleurs, en avril 2016, le FN/RN s’est prononcé au parlement européen pour la directive concernant la protection du secret des affaires rendant ainsi quasi impossible l’action des lanceurs d’alerte et une véritable lutte contre la grande fraude fiscale.

On peut par ailleurs constater que les mouvements d’extrême droite soutenus par le FN/RN en Europe qui ont pris le pouvoir en Hongrie, Pologne, Autriche et désormais en Italie mènent des politiques liberticides et des politiques sociales contraires aux intérêts des travailleurs. Pour ne citer qu’un exemple, de puissantes manifestations ont eu lieu en Hongrie pour protester contre une réforme du droit du travail très défavorable aux salariés.

Sur le plan institutionnel :

Contrairement à ses positions de 1995–1998, le FN/RN défend maintenant les institutions de la Ve République et n’envisage pas de la remplacer par une sixième république.

Il s’oppose à toute assemblée constituante et à tout référendum d’initiative citoyenne permettant de révoquer les élus contrairement à LFI.

Comme Macron, Le Pen se prononce pour une diminution du nombre de députés ce qui constitue une mesure purement démagogique puisque le coût global du financement de l’Assemblée nationale, du Sénat, du gouvernement et du conseil constitutionnel ne représente que 0,1 % des dépenses publiques. En outre, cette diminution diminue le nombre de représentants à l’assemblée renforçant ainsi le caractère présidentiel monarchique de la Ve République.

En revanche, curieusement, il n’est pas envisagé de diminuer le montant des indemnités parlementaires dont bénéficient évidemment ceux du FN/RN.

Le FN/RN est pour la suppression des régions alors qu’il existe des spécificités culturelles régionales en France et des pôles économiques régionaux.

Le FN/RN et contre la séparation des pouvoirs judiciaires et exécutifs contrairement à LFI.

Pour le FN/RN, l’exécutif doit garder la main sur la nomination des procureurs ce qui revient à pouvoir instrumentaliser le judiciaire par le politique. On a ainsi une justice à deux vitesses. L’une pour les faibles, l’autre pour les puissants.

Le FN/RN a une conception restrictive des libertés. Marine Le Pen lors des manifestations sur la loi travail notamment pendant l’état d’urgence , s’est opposée à l’autorisation des manifestations et à déplorer le manque de fermeté du gouvernement qui avait déjà pourtant réalisé 1400 interpellations. Aucun soutien du FN/RN des manifestations au printemps 2016 pour protester contre la destruction du code du travail.

Dans des municipalités où les FN/RN est majoritaire, des associations qui n’ont pas la bénédiction politique du FN/RN ne perçoivent plus de subventions.

L’association indépendante Amnesty internationale a montré que certaines dispositions du programme du FN/RN remettait gravement en cause certaines libertés dont celle d’association.

Sur le plan géopolitique :

Le FN/RN se prononce pour le maintien de la France dans le l’OTAN contrairement à LFI ce qui subordonne, quoiqu’il en dise, la politique militaire de la France à celle des USA.

Au niveau européen, le FN/RN prétend remettre en cause les traités européens mais il n’explique aucunement comment pourrait avoir lieu des négociations et une procédure de départ contrairement à LFI qui prévoit précisément un plan A et un plan B.

L’utilisation de thématiques de diversion et de division par le FN/RN :

Le FN/RN utilise le thème de l’immigration pour faire croire que celle-ci est responsable au moins partiellement du chômage et même de la stagnation des salaires.

Aucune étude économique sérieuse au niveau des pays de l’OCDE ne justifie de telles affirmations. Il n’y a aucune corrélation statistique entre le niveau de chômage et le taux d’immigration.

Il prétend aussi que les immigrés coûtent cher à la France. Il oublie de dire que si l’immigration coûte 47 milliards d’euros, elle rapporte en retour 63 milliards d’euros.

Le FN/RN veut faire croire que la France est submergée par des vagues d’immigration alors que la France se situe au 15e rang des pays de l’OCDE pour la part d’immigrés dans sa population.

Il utilise aussi la thématique de la fraude sociale en amalgamant la fraude des salariés et celle des TPE–PME (fraude à l’URSSAF par exemple). En réalité, la fraude sociale certes existe mais en quantité négligeable par rapport à celle de la fraude fiscale sur l’impôt des sociétés et encore plus négligeable par rapport à l’évasion fiscale.

En réalité, le FN/RN vient au secours de la caste oligarchique dominante en rendant responsable les petites gens des problèmes sociaux.

De la même manière, l’utilisation des thèmes identitaires constitue une diversion inespérée pour les oligarques. On connaît la formule : diviser pour mieux régner et le FN/RN contribue à cette division.

En réalité, le FN/RN s’accommode et exploite même des situations de pénurie, par exemple en logements sociaux, pour opposer les catégories sociales entre elles et exploiter ainsi les frustrations.

La quasi-totalité des médias est possédée ou contrôlée directement et indirectement par une dizaine de milliardaires.

Ils assurent au FN/RN une grande visibilité médiatique (233 interventions de représentants du FN/RN entre janvier et mars 2019) dont 71 sur BFM TV soient en moyenne trois apparitions par jour. Cela permet à la caste dirigeante de présenter comme seul adversaire politique l’extrême droite et d’effacer LFI avec son programme qui constitue la seule réelle menace pour la remise en cause des privilèges exorbitants de l’oligarchie financière industrielle dirigeante.

Pour la caste des grandes fortunes, il n’y a pas photo : entre Mélenchon et Le Pen, elle choisit Le Pen.

Après avoir choisi Sarkozy, Hollande et Macron au service de milliardaires, les Français continueront-ils dans la même voie en votant pour le RN ?

************

II–Ressources critiques sur le FN/RN

A– Des articles sur des questions particulières=

Convergences ou pas entre le RN et LFI

Marine Le Pen reconnaît des convergences entre LFI et le RN Source : Le Figaro http://www.lefigaro.fr/politique/le...

Des critiques de cette confusion Mélenchon et Le Pen : Brun Bonnet et Bonnet brun ? Source : Marianne https://www.amnesty.fr/liberte-d-ex...

Le Populisme et le grand complot rouge– Source : Le vent se lève https://lvsl.fr/le-populisme-et-le-...

Le FN/RN du côté du Capital.

Protection du secret des affaires

La directive européenne sur la protection du secret des affaires a été votée au Parlement européen par l’ensemble des partis français, y compris le Front National, à l’exception de EELV et le Front de Gauche en avril 2016. Pourtant une pétition européenne réunissant 500 000 signatures s’étaient opposés à ce texte.

Source : Le Monde 16 et 19/04/2016 . Article « et au début LR et FN unis pour approuver la directive sur le secret des affaires ».

Seuls les écologistes et le Front de gauche se sont opposés à ce texte, accusé de menacer le travail des journalistes et des lanceurs d’alerte. https://www.lemonde.fr/les-decodeur...

Contre l’augmentation du SMIC

Marine Le Pen avant les élections présidentielles de 2017 a déclaré qu’elle se prononçait contre l’augmentation du SMIC.

Source : Europe 1 Matinale du 25/01/2017

https://www.europe1.fr/politique/ma...

Le CIC E

Seul le programme de Mélenchon se prononçait pour la suppression du CICE et un réinvestissement des 43 milliards récupérés dans la transition écologique.

Marine Le Pen comme Fillon étaient pour la conservation du CIC E avec des aménagements.

Source : L’Usine nouvelle https://www.usinenouvelle.com/artic...

François Ruffin dénonce à l’Assemblée nationale l’acceptation du CIC E et de l’ISF Marine Le Pen https://www.facebook.com/FrancoisRu...

Réforme de la SNCF : le RN et les républicains ne jouent pas l’opposition Source : RT France https://francais.rt.com/france/4944...

La retraite : la retraite à 60 ans si…

Front National et retraites : retraite à 65 ans, capitalisation, sacrifices, suppression des régimes spéciaux... http://www.gauchemip.org/spip.php?a...

Le prix de la représentation politique

Pourquoi la démocratie représentative ne coûte pas si cher. Source : Le Point

https://www.lepoint.fr/politique/po...

L’ordre moral à l’envers.

Le patrimoine des Le Pen À combien est évaluée la fortune du clan le Pen ?

Source : le Nouvel Observateur https://www.nouvelobs.com/politique...

Marine Le Pen condamnée à verser 300 000 € pour emploi fictif d’un assistant parlementaire européen

Source : Ouest-France  : https://www.ouest-france.fr/politiq...

La longue liste des condamnations de membres du FN. Source : Mediapart https://blogs.mediapart.fr/pessoa13...

Mise en examen de Marine Le Pen en octobre 2018 pour détournement de fonds publics https://www.lemonde.fr/politique/ar...

Marine Le Pen mise en examen pour diffusion d’images violentes.

Source : Le Point https://www.lepoint.fr/politique/ma...

Depuis 2011, le FN est soupçonné et condamné pour escroquerie à toutes les élections. C’est le parti le plus poursuivi de France. Source : Les Inrocks https://www.lesinrocks.com/2017/02/...

Un ancien cadre du FN condamné à cinq ans de prison ferme pour pédophilie Source : actuorange.fr https://actu.orange.fr/societe/fait...

Le patrimoine de la famille Le Pen sous évalué selon le fisc. Source : Le Monde https://www.lemonde.fr/politique/ar... _823448.html

Les affaires judiciaires sur le financement du FN Source : L’Express https://www.lexpress.fr/actualite/p... https://www.europe1.fr/politique/fi...

Les affaires financières du FN Source : Mediaparthttps://www.mediapart.fr/journal/fr...

Le RN/FN et des libertés

Marine Le Pen lors des manifestations sur la loi travail notamment pendant l’état d’urgence : elle s’est opposée à l’autorisation des manifestations et à déplorer le manque de fermeté du gouvernement qui avait déjà pourtant réalisé 1400 interpellations. Source : Public Sénat : https://www.publicsenat.fr/lcp/poli...

Marine Le Pen et les libertés : une remise en cause derrière des déclarations de principe Source : Amnesty International (Analyse du programme du FN/RN sur le plan des libertés) https://www.amnesty.fr/liberte-d-ex...

Marine Le Pen vote contre l’égalité hommes femmes au Parlement européen Source : Les Inrocks https://www.lesinrocks.com/2015/03/...

Le FN/ RN et les libertés : La sécurité avant les droits de l’homme

Source : Regard http://www.regards.fr/politique/art...

Un très grand nombre d’associations de défense de la culture et la LDH s’opposent à l’élection du FN Source : LDH

https://www.ldh-france.org/culture-...

La gestion d’un certain nombre de bibliothèques municipales par le FN dans le passé a posé des problèmes de pluralisme politique et de pluralité culturelle. Source : Libération https://www.liberation.fr/france/20...

Le FN/RN ne renforce pas mais affaiblit les associations. Mais, le FN l s’est prononcé contre l’existence de subventions pour certaines associations dites communautarismes sans en préciser la nature. Source : RTL https://www.rtl.fr/actu/politique/l... En 2016, un Communiqué de Wallerand de Saint Just, Secrétaire départemental de la fédération du Front national de Paris a dénoncé l’attribution de subventions à l’UNEF, et à des associations qu’il juge contraire à son ordre moral. Source : FN https://www.rassemblementnational.f...

Que font les amis du FN/RN en Europe ? Que fait réellement l’extrême droite lorsqu’elle arrive au pouvoir en Europe ? (Étude des cas hongrois et polonais) Source : Bastamag https://www.bastamag.net/Ce-que-fai...

Manifestation contre la réforme du droit du travail-en Hongrie Source : Le Monde Internationale https://www.lemonde.fr/internationa... La Pologne se retire de la convention internationale d’Istanbul protégeant les femmes contre les violences physiques, les violences sexuelles et le harcèlement. Source : L’Humanité https://www.humanite.fr/pologne-nou...

B– Différentes études du programme du FN/RN.

1) Le FN/RN contre le monde du travail Le Pen : un programme de guerre sociale Source : Le vent se lève https://lvsl.fr/le-pen-un-programme...

2) Étude de la CGT : le FN est contre le monde du travail. https://ufsecgt.fr/IMG/pdf/fp_253_w...

3) Pourquoi Marine Le Pen et le FN se moque des ouvriers. Source : Basta mag https://www.bastamag.net/Pourquoi-M...

4) Marine Le Pen championne des travailleurs ? Les votes des parlementaires FN la contredisent. Source : LCI https://www.lci.fr/elections/debat-...

5) Étude critique du programme du FN dans l’humanité https://www.humanite.fr/la-verite-s...

6) Au Parlement européen, les votes méprisants du FN et de Marine Le Pen à l’égard des travailleurs par Olivier Petitjean 20 avril 2017 Source : Bastamag https://www.bastamag.net/Au-Parleme...

7) Éclairer la politique antisociale du FN pour mieux le combattre (rétrospective historique sur le FN/RN) Source : les utopiques http://www.lesutopiques.org/eclaire...

8) Le Pen : de six à cinq

Source : Mélenchon. L’Ère du peuple (site) Critique des positions du FN/RN sur les institutions. https://melenchon.fr/2019/01/28/le-...

9) Étude du programme du FN par Mediapart

Mediapart démonte le programme du Front National https://site.ldh-france.org/loudeac...

10) Mélenchon et Le Pen, ce n’est pas pareil étude comparative des deux programmes

Source : City vox https://cincivox.wordpress.com/2017...

Annexe : autres articles HD du site sur le FN/RN

Les raisons du vote FN–RN à la lumière de la sociologie contemporaine. http://www.gauchemip.org/spip.php?a...

La promotion du FN/RN par les grands médias. http://www.gauchemip.org/spip.php?a...

Les médias, La France Insoumise, Macron et le Rassemblement National http://www.gauchemip.org/spip.php?a...

Mélenchon–Le Pen : deux conceptions opposées du peuple. http://www.gauchemip.org/spip.php?a...

Immigration : au-delà des fantasmes, la réalité des chiffres et la réalité du terrain. http://www.gauchemip.org/spip.php?a...

Immigration, une vaste diversion politique protégeant les intérêts du capital

http://www.gauchemip.org/spip.php?a...

Prestations sociales et fraude sociale en France http://www.gauchemip.org/spip.php?a...

Par ailleurs, pour mémoire :

Fascisme français et 200 familles dans les années 1930

Hervé Debonrivage


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message