O VIEILLE ÉCOLE

samedi 13 décembre 2008.
 

Au cœur de mon vieux village,

Il est un grand toit bleu et gris

Où viennent les tout-petits

Abriter leur compagnonnage :

*

Il y a là des bancs où je me suis assis,

Et sur les vitres où se penchent les feuillages,

L’ombre folâtre

Des songes que j’ai bâtis

Quand j’ai commencé, un peu ivre,

De mettre le nez dans les livres.

*

Au cœur de mon vieux village,

Il est un toit bleu et gris

Où s’en vont les tout-petits

Apprendre à déchiffrer l’univers page à page.

*

Ô vieille école solitaire,

Il me semble qu’un grand mystère

Habite en toi, dont chaque vitre au jour sourit

Et que de clairs oiseaux font palpiter leurs ailes

Entre tes murs, ainsi que dans un nid

D’où jailliraient des étincelles

Vers l’infini.

Philéas LEBESQUE (1859 - 1958)


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message