Nicolas Sarkozy et la loi de 1905 : INJUSTIFIABLE, INACCEPTABLE, POLITICIEN, par Gérard Delfau (Vice-président du Parti Radical de Gauche)

samedi 30 novembre 2019.
 

Le ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy, vient d’annoncer la publication, avec plusieurs mois de retard, du rapport de la « Commission de réflexion sur les relations des cultes avec les pouvoirs publics ». Il y confirme sa volonté de réviser la loi de Séparation des Églises et de l’État et de prendre la laïcité en otage.

Visant notamment les collectivités locales, à travers le financement des lieux de culte, il y développe une liste de bonnes intentions dont les contreparties financières ne sont ni explicitées ni même anticipées. Ces conclusions, qui plus est, sont soumises à la seule appréciation des représentants des religions et des associations d’élus locaux. Ce débat, au coeur de notre pacte républicain, ne doit pas avoir lieu en catimini, entre initiés. Il doit être étendu au Parlement et ouvert à la société dans son ensemble. Il ne peut se bâcler à la veille d’échéances électorales primordiales pour notre pays.

La loi de 1905 n’est pas révisable, l’Etat doit plutôt renforcer les moyens de la faire appliquer pleinement. Se servir de la laïcité, après la sécurité, comme enjeu électoral serait irresponsable dans notre pays, un an à peine après les émeutes dans les cités et dans un climat international délétère.

Gérard Delfau

sénateur de l’Hérault - 21 septembre 2006

Président de l’association EGALE Egalité Laïcité Europe Auteur de « Du principe de Laïcité - Un combat pour la République », Editions de Paris, 2005


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message