IL faut remplacer le capitalisme d’après 43% des Français, 38% des Mexicains, 35% des Brésiliens... (sondage décoiffant de la BBC)

vendredi 1er juillet 2016.
 

La chaîne internationale de la télévision publique britannique BBC World Service a lancé une grande enquête auprès de 29033 personnes dans 27 pays pour connaître leur avis sur le capitalisme de libre entreprise 20 ans après la chute du Mur de Berlin.

Les résultats sont décoiffants :

Quelques résultats chiffrés

* seulement 11% des sondés sont satisfaits du capitalisme (25% des Etatsuniens, 21% des Pakistanais...)

* 63 % des Tchèques, 61 % des Russes et 54 % des Ukrainiens considèrent la disparition de l’URSS comme regrettable.

* 23% considèrent que le capitalisme a subi un coup fatal avec la crise actuelle

* 23  % des sondés estiment qu’il faut changer de système. En France, ils sont 43 % à le penser, au Mexique 38%, au Brésil 35%...

* Une majorité se dégage dans 17 des 27 pays concernés pour demander une plus grande régulation financière, afin de corriger les défaillances du système. Dans le peloton de tête : les Brésiliens (87%), les Chiliens (84%), les Français (76%), les Espagnols (73%) et les Chinois (71%).

* Même en Pologne, 20% des sondés estiment qu’il faut changer de système économique et plus de 45 % qu’il faut le « réguler ou le réformer ».

Quelques commentaires sur ce sondage

** James Robbins, le correspondant diplomatique de BBC News, estime dans son commentaire que, lorsque le mur de Berlin chuta en 1989, « il a semblé qu’il s’agissait d’une victoire écrasante du capitalisme de libre entreprise (free-market capitalism). Vingt ans après, ce sondage mondial suggère que la confiance dans la libre entreprise vient de subir un sacré coup au cours des douze derniers mois de crise économique et financière ».

Il continue ainsi : « Dans seulement deux pays, les Etats-Unis et le Pakistan, plus d’un cinquième (des personnes interrogées) estiment que le capitalisme fonctionne comme il le devrait. Presque un quart, 23% des réponses, considère qu’il a subit un coup fatal… Et il existe un soutien très fort dans le monde entier à l’idée que les gouvernements devraient distribuer la richesse de manière plus équitable. C’est soutenu par une majorité dans 22 des 27 pays. S’il y a un sujet à propos duquel un consensus semble émerger selon ce sondage c’est celui-ci : il y a une majorité, à peu près partout, pour demander aux gouvernements d’être plus actifs en matière de régulation des affaires. »

** « Il apparaît que la chute du mur de Berlin en 1989 pourrait ne pas avoir été la victoire écrasante du capitalisme de libre marché, contrairement aux apparences à l’époque », commente Doug Miller, président de l’institut de sondage GlobeScan, qui a conduit l’enquête.

** « Avec la crise, il y a à l’égard de l’économie de marché une réaction plus intense et sévère que pour les régimes communistes lors de leur effondrement », se plaignait au printemps dernier Dominique Reynié. Avec sa Fondation pour l’innovation politique, liée à l’UMP, il lançait alors un cycle de conférences sur la « mémoire du communisme ». Pour le moment, la peur du rouge n’a pas suffi à faire aimer le capitalisme.


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message