7 novembre 2010 Jean-Luc Mélenchon chez Drucker. Video, 5 articles, messages...

vendredi 9 novembre 2018.
 

Pour visionner la video de l’émission Vivement dimanche accueillant Jean-Luc Mélenchon, l’après-midi du 7 novembre, cliquer sur l’adresse URL portée en source ci-dessus (couleur rouge).

1) Dans les coulisses et devant l’écran de l’émission de Drucker invitant Mélenchon (Alexis Corbière)

2) Bientôt à Vivement dimanche... J’ai quelques échos défavorables à ma décision de participer à l’émission de Michel Drucker

3) " Il s’agit de sortir notre culture de gauche de la marge" ( Jean-Luc Mélenchon chez Drucker dimanche 7 novembre)

« Vivement dimanche ». Drôle d’évènement. Quelle prise de tête pour moi et les miens. On racontera les coulisses dès que je pourrai. Ce qui ressort de tout ça c’est qu’il existe un monde médiatique qui ne fonctionne pas sur le registre du ring ou du catch. Je ne vous dis pas que j’y suis spécialement bien préparé. Mais si je risque un mot sur l’émission que nous avons enregistrée mercredi de treize heures à vingt heures quarante, ce ne sera pas pour la déflorer. Mais pour la situer. Les amis qui me haranguent comme si l’enjeu de l’émission était de faire naître un rapport critique à son sujet se trompent d’objet. La cible de l’émission ce n’est pas Drucker mais ceux qui regardent la télévision et cette émission. Ensuite l’objet n’est pas d’y réciter des tracts mais de faire vivre une idée par l’illustration. C’est un mode particulier d’expression et il est inutile de s’y dérober. Il s’agit d’être contagieux davantage que d’être convaincant.

Il s’agit de sortir notre culture de gauche de la marge. De rendre sa façon d’être visible. Voila comment j’ai compris ce que j’avais à faire. Et vous verrez que personne ne m’a obligé à dire le nom de mon chat ni la race de mes serins en contrepartie du message politique que j’ai voulu faire passer. Un message non pour mes amis et partisans mais pour les autres, ceux qui hésitent, ne savent plus, ne veulent plus. Et mon idée ce n’est pas seulement de m’aider moi dans mon combat que d’aider des idées de façons de voir à exister, à être vues. Vous me direz si j’y suis arrivé. Je vous le répète je préfère mille fois une émission comme celle là a ces innombrables pugilats où on me coupe la parole toutes les quarante secondes sur des sujets qui sont rarement ceux sur lesquels on a travaillé avant. Une autre idée fausse est qu’Olivier Besancenot serait en difficulté depuis qu’il serait passé à cette émission. C’est donner a l’émission un pouvoir qu’elle n’a pas. Ni dire en quoi consistent les difficultés d’Olivier Besancenot. Je crois moi au contraire que c’est sa ligne et non sa personne qui est en difficulté.

Un dernier mot. Ne me saoulez plus avec ces histoires de « posture de force tranquille », look de présidentiable, mes cravates, mes dents, mes cheveux, et tout ce bla bla mal digéré de l’imagerie d’Epinal des hommes d’état revus et colorisés par la cinquième République et ses mythes monarchiques débiles. Je suis le bruit et la fureur. Comme mon époque. Et on n’aura besoin de nous que parce que nous sommes incorruptibles, que nos mains ne tremblent pas, que notre manière d’être montre que nous n’avons pas peur. Tout ce qui fait de nous des rustres pour la bonne société fait de nous des valeurs sures pour les nôtres. Surtout quand la plupart de nos donneurs de leçons n’ont pas encore prouvé en quoi ils valaient mieux que nous tous, et que moi s’il faut en parler, sur le plan de la culture, du savoir, de la valeur humaine.

Source : http://www.jean-luc-melenchon.com/2...

4) Jean-Luc Mélenchon chez Drucker dimanche 7 novembre : "Je ne suis pas habitué à tant de gentillesse"

Jean-Luc Mélenchon est entré en guerre contre les journalistes télé. Il a d’abord traité David Pujadas de "laquais", Michel Denisot de "métronome", Arlette Chabot et Anne-Sophie Lapix de "perruches". Mais aussi Laurence Ferrari d’illettrée et Marc-Olivier Fogiel, de "pire souvenir". On se disait qu’il n’y aurait bientôt plus beaucoup d’émissions où Mélenchon pourrait s’exprimer, c’était sans compter sur Michel Drucker.

L’animateur le plus sympa du Paf a reçu sur son célèbre canapé rouge le député et président du Parti de gauche. Cela tombe vraiment bien pour Jean-Luc Mélenchon, l’émission Vivement dimanche est un pur bonheur pour tout conseiller en communication : on y humanise la bête politique en évoquant ses goûts musicaux, culinaires, son enfance, ses amitiés...

Jean-Luc Mélenchon en est bien conscient. Lors de l’enregistrement mercredi, il a déclaré en guise d’introduction, avoir accepté l’émission car c’était "l’occasion privilégiée d’être présenté autrement que la brute pour laquelle on veut me faire passer". Récemment, il a beaucoup critiqué "la meute qui s’est déchainée" sur lui, alors forcément chez Drucker : "Je ne suis pas habitué à tant de gentillesse." Ce qui n’empêchera pas un échange musclé avec Claude Sérillon sur les droits de l’Homme en Chine. Quand Jean-Pierre Coffe lui lance : "Mettez du gras, de la bonne humeur et de l’indulgence vis-a-vis des autres", Jean-Luc Mélenchon répond, avec le peu d’humour qui le caractérise quand on parle politique : "Je suis dans une lutte, pas dans une promenade de santé."

Concernant ses invités, le député a souhaité recevoir Souad Massi. La chanteuse lui chantera son nouveau single, Tout reste à faire, en duo avec le très rare Francis Cabrel. Yvan Le Bolloc’h viendra avec ses guitares gypsies. Il y aura aussi la chanteuse et militante Agnès Bihl. L’auteur et chroniqueur télé Nicolas Bedos, et les politiques Clémentine Autain et Martine Billard, les acteurs Bernard Kudlak et Sophie De La Rochefoucauld, la comédienne Léonie Simaga, et le directeur du Cirque Plume, Bernard Kudlak, et la président de Femmes Solidaires, Sabine Salmon partageront également un moment avec Jean-Luc Mélenchon sur le canapé.

L’émission a été enregistrée mercredi et sera diffusée dimanche 7 novembre.

Source : http://www.purepeople.com

5) Jean-Luc Mélenchon chez Drucker à Vivement Dimanche (L’Huma, Rue 89, Le Point, JDD, Libé)

6) Messages en forum sur notre site

6a) en Réponse à l’article Dans les coulisses et devant l’écran de l’émission de Drucker invitant Mélenchon

Bonjour à tous, n’étant pas actuellement militant, celà fait quelques temps que je m’interroge. Aprés de nombreuses hésitations, et aprés avoir vu Jean-luc Mélenchon dans l’émission, mon opinion est enfin faite. J’ adhère à 100% à ses idées, et quand je l’entends parler des différents sujets, j’ai l’impression d’entendre la voix du peuple avec lequel je manifeste dans la rue. J’entends mes idées. Alors un grand bravo, et maintenant c’est décidé , camarades , je suis avec vous !!

Bruno

6b) Réponse à l’article Jean-Luc Mélenchon chez Drucker dimanche 7 novembre : " Il s’agit de sortir notre culture de gauche de la marge"

Bonjour Mr MELENCHON ,

Je viens de regarder la première partie de l’émission de Michel Drucker qui a invité Jean-Luc MELENCHON que j’ai trouvé sublime ; le contenu de l’émission et les invités venus à la demande de Jean-Luc Mélenchon sont tout simplement prestigieux ,de par leur générosité et leur simplicité ;Fantastique Nicolas Domenach parlant de J-L M. FRANCIS CABREL que nous aimons tous avec la chanteuse qui l’accompagnait ;Agnès BHIL super sa chanson " Rêve général " avec sa petite troupe ; Bravo à tous ,merci à Michel Drucker d’avoir montré l’image positive de Jean-Luc Mélenchon ;

JEAN-LUC ,ON VOUS ATTEND EN 2012 Vive la révolution citoyenne ! Qu’ils s’en aillent tous !!!

Maryvonne FAVROT adhérente du PARTI DE GAUCHE SAUMUR (49)

6c) Réponse à l’article Jean-Luc Mélenchon chez Drucker dimanche 7 novembre : " Il s’agit de sortir notre culture de gauche de la marge"

Félicitations à Jean-Luc Mélenchon,

J’ai passé un après-midi excellent à regarder Vivement dimanche. Je vais garder au coeur les messages forts de vos invités, la chaleur du tous ensemble d’Yvan Le Bolloch, rêve générale d’Agnès Bihl. Je suis surtout impressionné par votre force de conviction qui me paraît capable de déplacer des montagnes comme je l’avais déjà remarqué lors d’un meeting.

Renée Couderc


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message