Le rapport Terrasse sur l’économie collaborative est paru en février 2016.

samedi 20 février 2016.
 

Toujours vraiment collaborative ?

Cet article complète notre autre article intitulé : La flamme du commun (notamment son paragraphe 2 sur les économies coopératives) que l’on retrouve en cliquant ici

Le rapport de Pascal Terrasse publié le 08/02/2016 fait un bilan et des propositions concernant l’économie collaborative.

Cette économie est surtout connue du grand public dans son aspect consumériste(covoiturage, usage ou partage de logements, etc.)

Voici un extrait de la présentation du rapport Terrasse sur le site du gouvernement

« …La France est à la pointe dans ce domaine : 276 plateformes d’économie collaborative, dont 70 % françaises, sont actives sur le marché français. En 2015, près d’un français sur deux a déjà acheté ou vendu à un autre particulier sur Internet. Il s’agit d’une évolution majeure, que les pouvoirs publics doivent toujours mieux accompagner, anticiper, afin d’en tirer la meilleure dynamique pour notre économie.  

C’est ce que propose le député Pascal Terrasse (dont nous n’avons pas partagé d’autres positions, par exemple sur les retraites), à travers 19 propositions concrètes, répondant à 4 grands objectifs :  

D’abord, permettre à l’économie collaborative de libérer tout son potentiel de croissance.   

Ensuite, garantir le fonctionnement loyal et transparent de ces plateformes, pour les consommateurs et par souci d’équité vis-à-vis des acteurs de l’économie traditionnelle. Le projet de loi pour une République numérique, porté par Axelle Lemaire et adopté en première lecture à l’Assemblée nationale, pose d’ores et déjà les fondements de cet environnement concurrentiel équitable.   

Troisième objectif : mieux accompagner les parcours professionnels des travailleurs de ce secteur, et améliorer leur protection sociale. La convergence des droits sociaux entre les indépendants et les salariés doit être progressivement instaurée. Les plateformes doivent aussi soutenir les démarches de formation de ceux qui travaillent avec elles et favoriser, par exemple, l’accès au logement et au crédit.   

Le rapport rappelle enfin que les plateformes doivent contribuer, à leur juste mesure, à la solidarité nationale. L’administration doit faire une distinction nette entre particuliers et professionnels, et clarifier les obligations de chacun. »

Le rapport complet est téléchargeable en cliquant ici

France Culture, dans son émission : L’économie en questions du 14/02/2016 a consacré un débat très intéressant sur la parution de ce rapport et elle a abordé la question : "Quel impact de l’économie collaborative sur l’économie sociale et l’économie traditionnelle, comment encadrer cette nouvelle économie ? " Est intervenu notamment dans le débat Benjamin Coriat dont nous avons mentionné les travaux sur les communs dans l’article précédent.

On peut écouter cette mission de 55 minutes en cliquant ici.

Le magazine, La Tribune a rédigé un article ce rapport dans son numéro du 08/02/2016 On y accède en cliquant ici

Hervé Debonrivage


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message