31 mai 2008 avec les Alternatifs et anarchistes d’Ardèche : un beau samedi sur Mai 68

samedi 8 juin 2019.
 

Ce samedi 31 mai, j’étais invité pour animer un débat sur Mai 68 par quatre groupes de l’Ardèche : Les Alternatifs, Fédération Anarchiste, CNT et Solidaires.

Pour me rendre d’Entraygues sur Truyère à Aubenas, je suivis l’itinéraire conseillé sur le web par Aumont d’Aubrac, Javols, Rieutort de Randon, Langogne. Circuit touristique magnifique ! Cependant, même sur ces hauts plateaux agrémentés ici et là de dolmens, la réalité sociale n’avait pas disparu. Mon jeune auto-stoppeur partait faire quelques heures supplémentaires pour pouvoir se payer une "petite tire d’occasion". Il parlait peu en bon "montagnol" ; je répondis à sa question sur le but de mon voyage sans m’attarder, considérant le secteur comme globalement profondément conservateur et étanche à toute influence du mouvement ouvrier. Soudain, quelle surprise ! Arrivé à destination, il me souhaita bon voyage en levant le poing gauche "C’est comme ça que vous faisiez en 1968". Je mis quelques secondes à savourer l’instant dans ce paysage gabale qui n’a guère évolué depuis la protohistoire.

Après l’Aveyron, la Lozère et la Haute Loire, voici l’Ardèche par La Narce, en longeant des eaux d’une limpidité ancestrale ! Décor toujours aussi splendide ! Arrivé à destination, je fus accueilli par Richard Neuville, animateur départemental des Alternatifs. Un gars très sympa, très politique, venu au militantisme dans les années post 68 par la LCR puis l’AMR et l’AREV.

Sur son conseil, je centrais mon intervention sur les questions posées par les expériences d’auto-organisation et autogestion dans les années 68 : auto-organisation et syndicats, structures de lutte et auto-organisation, auto-organisation et crise révolutionnaire, double pouvoir et Etat, lutte sociale et débouché politique, autogestion et planification... Quel plaisir de reprendre ce type de discussion ! Je retire du débat passionné et passionnant de quatre heures trente les impressions suivantes :

* Le groupe local constitué depuis l’époque des collectifs antilibéraux autour des Alternatifs, Fédération Anarchiste, CNT et Solidaires reste fort ici avec un réseau d’une cinquantaine de militants et de bons scores électoraux. La dynamique unitaire de ce groupe m’a rappelé celle du Pavé dont j’avais été co-fondateur avant 68. Loin des objectifs tacticiens parisiens, les bases d’un accord entre militants et forces anti-capitalistes existent.

* La majeure partie de la salle était composée de syndicalistes, essentiellement Solidaires et CNT, mais également FSU. Leur expérience et leur nombre tranche avec l’époque pré-68.

* Autre similitude avec Le Pavé : depuis 1966 1967, je n’avais plus eu l’occasion de débattre avec des anarchistes. Or, cette discussion d’Aubenas restera pour moi le meilleur débat auquel j’ai participé en 2008 sur le bilan de Mai 68.

Vers 19 heures, Richard eut du mal à arrêter le débat tellement les points abordés résonnaient avec les problèmes politiques actuels.

Dehors un bon petit repas froid nous attendait...

Cependant, n’ayant dormi que quatre heures la nuit précédente pour cause de réunion à Millau, retour à Entraygues, mise à jour du site, départ pour Aubenas, je craignais la fatigue.

Je pris donc le chemin du retour, par Mende cette fois-ci, en espérant gagner du temps par une plus grande route. Vers 23 heures, à la sortie de Mende, j’entrevis dans l’obscurité un autostoppeur de grande taille. Arrêt ! Il revenait d’une soirée liée à son travail et se rendait à Chanac. Il s’agissait d’un de ces nouveaux militants en herbe qui vont bientôt tomber comme les noix de coco quand on secoue les cocotiers si nous avançons des perspectives à la hauteur de leur aspiration. A son départ, il leva le poing gauche : "Au prochain Mai 68 !"

Je sais que la France entière ne ressemble pas aux personnes que j’ai croisées ce samedi. Je prends cependant ces poings levés inattendus comme des indices d’une urgence sociale et d’une radicalité caractéristiques de la période.

Jacques Serieys le 3 juin 2008


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message