Crise financière : le grand prévoyant Nicolas Sarkozy a désarmé l’Europe par le Traité de Lisbonne

mercredi 1er octobre 2008.
 

On aurait tort de croire que la crise financière abat seulement le château de carte du capital fictif. Ou qu’elle ridiculise seulement les politiciens de village qui ont couru derrière les compliments des puissants et des gavés. Elle fiche aussi par terre ce qui reste de boniments en faveur du lamentable traité de Lisbonne dont Nicolas Sarkozy oublie de parler dans ses tirades de nouveau guévariste. Il sera bon de l’y ramener ainsi que tous les euros béats de droite et de gauche qui s’y sont raccrochés comme à une bouée de sauvetage depuis la noyade du traité constitutionnel dans l’océan du vote populaire.

Si ces beaux parleurs lisent au moins une fois dans leur vie le texte auquel ils adhérent ils découvriront le genre d’Europe protectrice qu’ils ont mis en place. Par exemple à l’article 56 du nouveau Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne, qui reprend exactement l’article III-156 de feu la prétendue Constitution européenne.

Lisez, lisez, brave gens : « toutes les restrictions aux mouvements de capitaux entre les Etats membres et entre les Etats membres et les pays tiers sont interdites ». Pas de barrage contre l’argent fou, les flots de placements toxiques, les brassées de titres pourris. C’est interdit de s’en protéger ! La belle Europe que voila ! Et comme si ça ne suffisait pas le même article prévoit que « toutes les restrictions aux paiements entre les Etats membres et entre les Etats membres et les pays tiers sont interdites. »

Succursales et agents double sont donc autorisés à puiser à pleine main dans les caisses européennes pour nourrir les comptes bancals d’outre atlantique. Mille mercis au grand prévoyant Nicolas Sarkozy, auteur parait-il de ce texte « simplifié ». Sera t il sanctionné ? Mille bravos aux zozos du PS, des verts et des radicaux de gauche qui ont permis par leur vote complice au congrès du parlement que ce texte soit approuvé. Ceux là, où sont-ils passé ? On n’entend pas leur voix ni leurs trémolos européistes ni leur tirade contre les « xénophobes nonistes ».

Seront-ils sanctionnés ? Et quand ils vont venir faire leurs tirades anti capitalistes pour se mettre à la mode du jour se souviendront-ils du mal qu’ils ont déjà fait en tant qu’apologistes du traité de Lisbonne ? Lequel de mes lecteurs veut bien publier ici de nouveau la liste de ceux qui ont voté oui à la réforme de la Constitution a Versailles pour rendre ce mauvais coup possible ! Evidemment ca vaudra la peine de voir qui signe quelle motion au congrès du PS parmi eux. Car ce ne sera pas un bon signe de lucidité politique.


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum


Warning: filesize() [function.filesize]: stat failed for tmp/cache/8//for-for-22227--1f24917a0f2e2fbf0b in /home/prsusbtp/www/ecrire/inc/invalideur.php on line 36

Warning: filesize() [function.filesize]: stat failed for tmp/cache/8//for-log-for-%20----arr-b-524ad157_ in /home/prsusbtp/www/ecrire/inc/invalideur.php on line 36
Date Nom Message