A lire : La plus belle histoire du monde

dimanche 13 août 2017.
 

Un livre fondamental pour apprendre l’essentiel sur l’histoire de l’univers, de la vie, de l’homme ; bref, sur notre histoire : LA PLUS BELLE HISTOIRE DU MONDE

Plus de dix ans après sa première parution, cet ouvrage que l’on doit à Hubert REEVES, Joël DE ROSNAY , Yves COPPENS et Dominique SIMONET reste un livre incontournable.

De plus en plus souvent, des reportages télévisés, des articles de presse font état de la remise en cause de résultats de la science par des groupes défendant des thèses ne s’appuyant que sur des préjugés, sur une idéologie fumeuse, niant tout ce qui peut les gêner dans leurs croyances .

Ces groupes ont du mal à affirmer que la terre ne tourne pas et n’iraient peut-être pas jusqu’à brûler Copernic ou Galilée mais ils rejettent un bon nombre de théories qui obtiennent un large consensus dans les milieux scientifiques.

Aussi, pour avoir une image cohérente du monde et garder un esprit critique est-il bon de s’informer des acquis de la sciences et de lire des ouvrages de référence .

A mon avis, LA PLUS BELLE HISTOIRE DU MONDE en est un.

En utilisant la forme de dialogues, questions- réponses, les plus grands scientifiques décrivent avec passion quinze milliards d’années, et même ceux qui ont déjà une certaine culture scientifique trouveront dans ces quelques heures de lecture matière à s’émerveiller.

C’est avec une simplicité étonnante qu’est décrite ici cette marche du monde vers la « complexité ». On y découvre ici ce que la science peut se permettre d’affirmer mais aussi les questions qu’elle se pose avec humilité et esprit critique.

Après un prologue clair et efficace, nous voici « dialoguant » avec Hubert Reeves sur le Big Bang , les quarks qui s’assemblent trois par trois car à deux le couple ne marche pas..., les étoiles , jusqu’au succès du carbone. « On disait dans le passé que la probabilité d’apparition de la vie était aussi faible que celle de voir un singe placé devant une machine écrire l’œuvre de Shakespeare. Aujourd’hui, on a de nombreuses raisons de penser que l’apparition de la vie sur une planète appropriée est loin d’être improbable

Ensuite c’est au tour de Joël de Rosnay d’expliquer cette apparition de la vie, l’explosion des espèces, l’invention du sexe ( peut-être né du cannibalisme) , pour finir par les modifications du cerveau. « L’évolution tente des milliers de solutions en même temps, certaines réussissent d’autre pas. Celles qui permettent de survivre sont par définition conservées »

Yves Coppens prend le relais pour réaffirmer que l’homme descend bien « d’un singe » ( il est sans doute bon de le répéter pour ceux qui...), détailler quelques méthodes de recherches, et donner les grandes étapes de l’histoire de « l’être humain » depuis la fin du crétacé, à la fin des dinosaures et à la naissance des premières fleurs et des premiers fruits. « Nous possédons une origine unique : nous sommes tous des africains d’origine, nés il y a trois millions d’années, et cela devrait nous inciter à la fraternité »

Le livre se termine sur un épilogue concernant l’avenir de l’homme, de la vie , de l’univers ; un épilogue contenant des réflexions sur lesquelles il serait sage de méditer. « L’évolution continue , bien sûr . » « Après la phase cosmique, chimique, biologique, nous inaugurons le quatrième acte... » " Sommes nous en mesure de coexister avec notre propre puissance ? Si la réponse est non, l’évolution continuera sans nous" ( Et ce serait peut-être tant mieux diraient certains.)

Comprendre d’où nous venons, donner un sens à cette histoire, aider à en tirer les enseignements nécessaires pour aborder le futur avec sérénité, sont les objectifs de ce livre que vous dévorerez avec passion, et sans doute voudrez-vous ensuite poursuivre l’aventure de la connaissance des Sciences et de l’Humanité par la lecture d’autres ouvrages plus récents et peut-être, je le souhaite, aussi captivants.

Roland Réal


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message