Sarkozy comédien

jeudi 23 mai 2019.
 

1) Sarko comediante et les paradis fiscaux

2) Sarko comediante : Areva et la rémunération des patrons liée à la réussite de l’entreprise

3) Sarko comediante : Renault... et la suppression des parachutes dorés

4) Sarko comediante : de "la suppression des parachutes dorés" au golden hello s’ajoutant au parachute doré

5) Sarko comediante : Il n’y a pas de bouclier fiscal !!!

6) Sarko comediante : le rôle de l’Etat dans le contrôle de l’argent versé aux banques

7) Sarko et l’OTAN

8) Etats-Unis : Monsanto propose une loi pour interdire les petites exploitations et les potagers des particuliers

9) Les 50 plus grosses fortunes françaises d’après Challenges en millions d’euros

10) La dette des Etats-Unis s’emballe. Les chiffres deviennent inimaginables. Cessation de paiement à prévoir ?

1) Sarko comediante et les paradis fiscaux

Comme nous le savons tous, l’avocat Nicolas Sarkozy avait une spécialité : le placement d’argent dans les banques suisses au profit de ses clients.

Comme nous le savons tous, c’est lui, en tant que président de la république qui choisit le premier ministre et le ministre des finances de la Principauté de Monaco. D’après les statistiques des services de Son Altesse Sérénissime, environ 50 milliards d’euros, sont placés sur le célèbre Rocher pour contourner la législation fiscale.

Comme nous le savons tous, Nicolas Sarkozy, en tant que président de la république française est coprince d’Andorre, dont les banques planquent également sous le sceau du secret les milliards soustraits à l’impôt.

Et après, il apparaît sur le petit écran pour s’offusquer de tout cela. Comediante...

2) Sarko comediante : Areva et la rémunération des patrons liée à la réussite de l’entreprise

Au sein du géant nucléaire Areva, les dirigeants ont été nettement augmentés l’an dernier, malgré la baisse des profits : + 33 % pour Anne Lauvergeon, présidente du directoire (à 919.000 euros au total) et + 32 % pour le numéro deux, Gérald Arbola (à 700.000 euros). Dans les deux cas, la part fixe a été augmentée de 10 % à 12 %, et la part variable a doublé, ou presque. Celle-ci dépend pourtant, pour 40 %, des profits d’Areva, qui ont fortement reculé l’an dernier (- 45 % pour le résultat opérationnel). Le reste est lié au chiffre d’affaires (en hausse) et à des « objectifs stratégiques et qualitatifs » non précisés.

3) Sarko comediante : Renault... et la suppression des parachutes dorés

Louis Schweitzer, qui quittera la présidence du conseil d’administration de Renault le 6 mai, touche depuis janvier 2007 une retraite annuelle de 830.000 euros (au titre de ses anciennes fonctions de PDG), qui se cumule avec une rémunération de 233.000 euros. En raison de la crise, Renault a obtenu de l’Etat un prêt de 3 milliards d’euros et une autorisation de prêt de 1 milliard d’euros pour sa filiale RCI Banque.

Source : http://www.lesechos.fr/info/france/...

4) Sarko comediante : de "la suppression des parachutes dorés" au golden hello s’ajoutant au parachute doré

Après avoir passé moins de deux ans à son poste, le Directeur Général de Sanofi-Aventis le quittera le 1er décembre en empochant une « indemnité de départ » de 2 705 000 euros.

Quant à son remplaçant, M. Viehbacher, il touchera une indemnité de bienvenue, ou « golden hello », de 2 200 000 euros, 65 000 actions gratuites et 200 000 stock-options. Sa rémunération annuelle fixe s’établit à 1,2 million d’euros. Elle est augmentée d’une part variable de 150 % à 200 % du fixe, « soumise à conditions de performance », et pouvant être encore gonflée « en cas de performances exceptionnelles ». S’y ajoute un « engagement d’indemnité de fin de mandat de deux années de rémunération totale », soumise aussi à conditions de performance. Et le bénéfice du régime de retraite supplémentaire maison, avec, dès la prise de fonction, l’octroi de dix ans d’ancienneté. Total, selon le calcul des syndicats : une rémunération se situant, la première année, entre 6,6 millions et 9 millions d’euros. Dans le même temps, à quelques jours d’intervalle, les salariés apprenaient la décision de la direction de supprimer près de 1 000 emplois dans la division commerciale du groupe. Sacrifiés, eux, non pour cause de manque de « talent », mais pour la recherche d’une meilleure rentabilité financière.

5) Sarko comediante : Il n’y a pas de bouclier fiscal !!!

Le paquet fiscal, adopté avec la loi Tepa en 2007, aurait coûté 7,7 milliards d’euros en 2008. Et si on prend en compte toutes les mesures mises en œuvre depuis neuf ans pour alléger la fiscalité des plus riches, le montant perdu chaque année par les finances publiques s’élève à 30,2 milliards d’euros d’après le mensuel Alternatives économiques.

6) Sarko comediante : le rôle de l’Etat dans le contrôle de l’argent versé aux banques

L’Etat français est devenu le premier actionnaire de BNP Paribas après une augmentation de capital mais ne dispose d’aucun droit de vote, a annoncé mardi l’Autorité des marchés financiers (AMF) dans un communiqué.

Cette prise de participation fait suite à la souscription par la Société de prise de participation de l’Etat (SPPE), détenue intégralement par l’Etat français, de 17,03% du capital de la banque française. Cela représente plus de 187 millions d’actions de préférence sans droit de vote, émises par BNP Paribas pour un montant de 5,1 milliards d’euros, selon l’AMF.

L’Etat français est désormais le premier actionnaire de BNP Paribas, devant Axa (4,83%).

7) Sarko et l’OTAN

Nicolas Sarkozy a justifié samedi le retour de la France au sein de l’Otan. "Nous sommes de la famille, nous sommes dans la famille, nous sommes des alliés, nous sommes des amis, nous avons nos convictions, nous voulons être des alliés et des amis debout... Mais chacun ici peut compter sur la France et la France sait qu’elle peut compter sur chacun de ceux qui sont autour de cette table".

8) La dette des Etats-Unis s’emballe. Les chiffres deviennent inimaginables. Cessation de paiement à prévoir ?

PIB des Etats-Unis en 2008 : 14 264,6 milliards de dollars.

Dette publique des Etats-Unis au 15 avril 2009 : 11 218 863 034 278 dollars (soit 11 218 milliards, 863 millions, 034 278 dollars), soit 78,6 % du PIB.

Source

Maintenant, calculons la dette totale (publique + privée) des Etats-Unis.

Pour lire le montant de la dette totale (publique + privée) des Etats-Unis, il faut lire la page 15 :

Source

Domestic nonfinancial sectors : 33 517,9 milliards de dollars.

Domestic financial sectors : 17 216,5 milliards de dollars.

Foreign : 1 858,3 milliards de dollars.

Dette totale (publique + privée) des Etats-Unis : 52 592,7 milliards de dollars, soit 368 % du PIB.

9) Etats-Unis : Monsanto propose une loi pour interdire les petites exploitations et les potagers des particuliers

De petites fermes ou des particuliers faisant pousser leurs légumes pourraient être placés sous la supervision directe du gouvernement fédéral grâce à une nouvelle législation présentée au Congrès

La Résolution 875, a été présentée à la Chambre sous le nom de Acte de Modernisation de la Sécurité Alimentaire 2009 en février par Rosa DeLauro dont le mari, Stanley Greenburg, dirige les recherches pour la firme Monsanto - le leader mondial de la production d’herbicides et de semences génétiquement modifiées.

La nouvelle loi viserait à réduire les risques de contamination par la nourriture : bactéries, produits chimiques, toxines naturelles ou artificielles, virus, parasites, prions et autres agents pathogènes pour l’homme.

10) Les 50 plus grosses fortunes françaises d’après Challenges en millions d’euros

Source

1 Mulliez Gérard 21000 M€ GROUPE AUCHAN

2 Arnault Bernard 18307 M€ LVMH

3 Bettencourt Liliane 13576 M€ L’OREAL

4 Zaleski Romain 11314 M€ ERAMET Industrie

5 Louis-Dreyfus Robert 10000 M€ LOUIS-DREYFUS Services

6 Puech Bertrand 7423 M€ HERMES INTERNATIONAL Luxe,

7 Pinault François 7329 M€ PPR Distribution, luxe

8 Dassault Serge 6000 M€ GROUPE INDUSTRIEL MARCEL DASSAULT Industrie

9 Duval 5851 M€ ERAMET Industrie

10 Wertheimer Alain 5000 M€ CHANEL Luxe

11 Servier Jacques 4800 M€ LABORATOIRES SERVIER Pharmacie Gidy

12 Halley Robert 4095 M€ CARREFOUR Distribution Paris

13 Besnier Emmanuel 4000 M€ GROUPE LACTALIS Agroalimentaire Laval

14 Bouriez Philippe 3300 M€ GROUPE LOUIS DELHAIZE Distribution Charleroi - Belgique

15 Castel Pierre 3200 M€ CASTEL FRERES Boissons Blanquefort

16 Bolloré Vincent 2976 M€ BOLLORE Transport, médias Puteaux

17 Peugeot Robert 2931 M€ PEUGEOT SA Automobile Paris

18 Bouygues Martin 2913 M€ BOUYGUES BTP, télécoms Paris

19 Rothschild Benjamin de 2900 M€ CIE FINANCIERE EDMOND DE ROTHSCHILD Finance Paris

20 Decaux Jean-Claude 2742 M€ JCDECAUX Communication Neuilly-sur-Seine

21 Moulin Ginette 2500 M€ GROUPE GALERIES LAFAYETTE Distribution Paris

22 Beaufour 2401 M€ GROUPE IPSEN Pharmacie Paris

23 Niel Xavier 2257 M€ ILIAD Communication Paris

24 Primat Didier 2220 M€ SCHLUMBERGER Services pétroliers La Defense

25 Saadé Jacques 2200 M€ CMA-CGM Transport Marseille

26 Coisne 2100 M€ SONEPAR DISTRIBUTION Distribution Paris

27 Fabre Pierre 1880 M€ PIERRE FABRE Pharmacie Marcy l’Etoile

28 Rocher Yves 1800 M€ LABORATOIRES YVES ROCHER Cosmétiques La Gacilly

29 Gaspard Georges 1700 M€ LYRECO Distribution Marly

30 Ricard Patrick 1661 M€ PERNOD RICARD Boissons Paris

31 Mérieux Alain 1657 M€ BIOMERIEUX Pharmacie Marcy l’Etoile

32 Merceron-Vicat Jacques 1531 M€ VICAT Matériaux de construction Paris La Défense

33 Wendel 1514 M€ WENDEL Holding Paris

34 Bellon Pierre 1460 M€ SODEXO Restauration Montingny-le-Bretonneux

35 Guerlain 1332 M€ CHRISTIAN DIOR Luxe Paris

36 Descours Jean-Louis 1200 M€ EPI Habillement Paris

37 Fayat Clément 1200 M€ FAYAT BTP Bordeaux

38 Naouri Jean-Charles 1158 M€ RALLYE Distribution Paris

39 Courtin-Clarins 1101 M€ CLARINS Cosmétiques Neuilly-sur-Seine

40 Ladreit de Lacharrière Marc 1073 M€ FIMALAC Services Paris

41 Despature Paul-Georges 1008 M€ SOMFY Equipement Cluses

42 Desseigne-Barrière 1000 M€ GROUPE LUCIEN BARRIERE Casinos, hôtellerie Paris

43 Roquette 1000 M€ ROQUETTE FRERES Agroalimentaire Lestrem

44 Rousset Bruno 922 M€ APRIL GROUP Assurances Lyon

45 Taravella Alain 908 M€ ALTAREA Immobilier Paris

46 Drahi Patrick 900 M€ ALTICE Audiovisuel Lampertheim

47 Mimran Jean-Claude 900 M€ CBAO Négoce Dakar - Sénégal

48 Lescure 898 M€ GROUPE SEB Electroménager Ecully

49 Chandon 883 M€ LVMH Luxe Paris

50 Ruggieri Charles 868 M€ BATIPART Holding Metz


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message