5 au 6 août 1965 Alain Madelin et Patrick Devedjian, voleurs détenteurs d’arme quand ils émargeaient à Occident

mardi 9 août 2016.
 

Nous savons que ces 2 libéraux étaient des anciens d’Occident, mouvement d’extrême droite. N’hésitant pas à faire le coup de barres de fer contre des étudiants de gauche, sous prétexte de se prémunir du communisme.

Nous connaissons aussi leur "carrière", celle de Madelin se terminant dans des parts (actions) chez ce naze qui fait du buzz autour d’un site en promettant des distributions de fric et surtout (voir le Canard de la semaine dernière) dans des sites pornos payants (aux côtés de Messier et d’autres adeptes de la "liberté").

Mais savez-vous que ces 2 personnages d’états ont aussi été des "jeunes dévoyés" ? Des vrais.

LU dans Le petit Varois, édition du 11 novembre 1965 :

« En correctionnelle : Deux jeunes dévoyés en vacances à la Croix Valmer avaient essoufflé la police... Un an de prison avec sursis et trois de mise à l’épreuve pour chacun d’eux

Draguignan (C.P.). — Audience peu chargée hier au tribunal de correctionnelle, une dizaine d’émetteurs de chèques sans provisions ont comparu à la barre ainsi qu’une bonne demi-douzaine d’inculpés pour outrage à la pudeur.

[...] Deux jeunes gens ont tenu la vedette à cette audience. Il s’agit des nommés Devedjian Patrick et Madelin Alain, étudiants à la Faculté de Droit de Paris, à qui le soleil a quelque peu tourné la tête alors qu’ils se trouvaient en vacances sur notre belle Côte d’Azur.

Dans la nuit du 5 au 6 août dernier, M. Voli, maire de la Croix-Valmer, surprenait deux individus qui tentaient de lui dérober de l’essence dans son véhicule. À sa vue, les deux voleurs prenaient la fuite abandonnant un véhicule Simca 1000 immatriculé 73 QT 83. Une embuscade était tendue par la police qui avait été alertée. 45 minutes plus tard, on tombait sur les deux hommes qui tentaient de mettre un véhicule en marche.

Si Madelin parvenait à être appréhendé, Devedjian par contre échappait aux poursuites malgré une tentative désespérée de M. Voli.

Mais comme tout a une fin, il était récupéré le lendemain matin dans un état lamentable, les pieds ensanglantés, les vêtements déchirés. ll demanda aux policiers de le ramener sur son bateau ancré à Cavalaire. Ceux-ci ne se firent pas prier pour le raccompagner d’autant plus que la perquisition effectuée sur le bateau devait s’avérer des plus fructueuses. On y trouva des pièces de voitures, un pistolet 6.35 garni de 5 cartouches, et des pièces d’identité appartenant à Mlle Castells Eliane.

Devant le magistrat instructeur, Devedjian niera toute participation aux vols d’essence, Madelin lui, reconnaît les faits qui lui sont reprochés et fait entrer dans la danse, à la place de Devedjian, un dénommé Gérard.

L’enquête déterminera bien vite tous les vols commis par les deux tristes sires :

* Vol d’une Simca 1000 à St-Cyr le 2 août 65,

* à Laréol le 19 juillet, vol d’un moteur de bateau,

* le 23 juillet vol à Villefranche-Laranguais de pièces d’identité,

* à la Croix-Valmer le 6 août d’avoir fait usage de fausses plaques d’immatriculation * et enfin à Cavalaire également le 6 août de détenir illégalement un pistolet 6.35. [...] ».

C’était à une époque où la comparution immédiate n’existait pas... Quand nos deux « jeunes dévoyés » étudiaient à Assas et émargeaient à Occident...

Bien avant que Devedjian, devenu "Ministre chargé de la mise en œuvre du plan de relance", ne revienne dans le Var, plus précisément à la Seyne-sur-Mer, pour faire avec Nicolas Sarkozy le point sur la crise économique.

Tous ces flics autour du chef de l’État et de ses petits camarades... On pensait que c’était pour les protéger... Mais non : c’est pour établir un cordon sanitaire autour de Patrick et l’empêcher de faire des conneries.

Edmond K.

Autres articles de notre site sur les passerelles et complicités entre droite et extrême droite :

Michèle Alliot-Marie : le porte-parole du ministère de l’intérieur est un ancien militant d’extrême droite

Sarkozysme : "L’extrême-droite comme si vous y étiez" (par Serge Portelli, Nouvel Obs)

Patrick Buisson conseiller de Nicolas Sarkozy, ex d’extrême droite, porte plainte contre « Un petit prof de fac » ( Alain Garrigou)

Gérard Longuet, ex-Occident, devient président du groupe UMP au Sénat !

Sarkozy n’a aucune réaction à l’annonce de la mort de Pinochet

François Fillon définit l’identité nationale en se référant à l’Action Française, organisation fasciste !!!

Patrick Buisson, Maurras et Sarkozy

Aquitaine : l’extrême-droite avec Xavier Darcos

Vendôme sécurité : Comment Sarkozy finance les fachos (reconvertis ?)

Mario "Churrasco" Sandoval, membre du "Conseil sur la Défense" du président Sarkozy et ex-tortionnaire argentin (3 articles)

Patrick Buisson, conseiller très à droite du président Sarkozy (article de Télérama)


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message