9 mai : journée de l’Europe

samedi 9 mai 2020.
 

B) 9 mai, journée de l’Europe après celle du coloriage (Jacques Serieys)

* La journée de l’Europe présente sans aucun doute un aspect superficiel comme un grand nombre de ces journées bidon inventées par la publicité :

- 13 janvier : journée mondiale sans pantalon

- 14 janvier : journée internationale du pop corn

- 5 février : journée mondiale du nutella

- 24 mars : journée européenne de la glace artisanale

- 2 avril : journée mondiale de batailles d’oreillers

- 6 mai : journée mondiale du coloriage

* Pourquoi la journée de l’Europe tombe-t-elle un 9 mai ? en souvenir de la "déclaration Schuman" du 9 mai 1950 considérée comme fondatrice.

9 mai 1950 : la Déclaration Schuman pour l’Europe des États-Unis

* La journée de l’Europe présente un aspect aussi mensonger que ces prétendues fêtes et que tous les textes produits par l’Union européenne qui relèvent plus du marketing que d’autre chose.

* Plutôt que présenter au lecteur un nouveau texte, voici quelques liens vers des articles illustrant notre point de vue :

Cette Europe qui écœure (Henri Pena-Ruiz)

Europe : « Il faut rompre avec ce monde pourri » (Jean-Luc Mélenchon)

Union Européenne, droit et devoir d’inventaire

L’Europe, on la change ou elle meurt (Clémentine Autain, Roger Martelli)

Étienne Balibar "La construction européenne doit changer... ou elle s’effondrera"

Union européenne : Une machine antidémocratique au service du libre échange (Eric Coquerel, PG)

Union européenne : une machine de guerre contre les peuples

L’Europe se meurt dans les fers de l’Allemagne

Etats voyous et Etats confettis de l’Europe complices d’un hold-up annuel de mille milliards d’euros ! (Jean-Luc Mélenchon)

Union européenne (1957, 1993, 2015) et euro contre la République française

A) Le 9 mai 2011, c’était la journée de l’Europe (Jean-Luc Mélenchon)

Source : http://www.jean-luc-melenchon.fr

Vous l’avez su ? Quelques rares médias ont essayé de prendre l’évènement en main. Mais c’était la série noire cette semaine là. Le cauchemar européen se montrait au grand jour. En Grèce commençait la neuvième grève générale. Elle coïncidait avec l’arrivée d’une mission du FMI et de la Commission européenne venue accroitre le pillage du pays. La Grèce emprunte à 25 % dorénavant. Un taux usuraire qui est censé rémunérer le risque du prêt si le pays fait faillite. Gros bobard. Car ces mêmes emprunts soit disant super risqués sont souscrits deux ou trois fois. Qu’il y ait trois fois plus d’offre de capitaux que de demande alors même que le risque est censé être à son comble prouve sa racine dans la cupidité des banques qui se gorgent sur la base de la crise qu’elles ont déclenchée ! En même temps cette situation résume bien la folie du système et la radicale stupidité de la main invisible du marché. Car ceux qui viennent se goinfrer le font à un tarif qui risque quand même bel et bien de jeter la Grèce à terre et donc de tout leur faire perdre. Le marché est impuissant a s’auto-réguler contrairement aux sornettes débitées sur le sujet.

Puis, le Danemark a rétabli ses frontières avec ses voisins. J’arrête là. Le vaisseau coule. La plupart des eurolâtres sont donc restés terrés dans leur cave en attendant que ça passe. Les bouches en cœur du Traité Constitutionnel et du traité de Lisbonne étaient muettes pour cette journée de l’Europe. Un tout autre débat a occupé tout l’espace. Laurent Wauquiez faisait en effet connaitre son projet contre les pauvres. Et pourtant le soir même se discutait à l’assemblée nationale la version française du plan d’austérité exigé par la Commission européenne et l’inscription dans la Constitution de la règle économique néo libérale contre la dépense publique.

Le texte du gouvernement est une bonne démonstration de ce qu’est devenue l’Union Européenne. Elle nous « protègera » bientôt davantage. A sa demande en effet le nombre des fonctionnaires continuera de baisser. La France s’y est engagée. Les subventions aux associations et aux collectivités locales diminueront car elles sont aujourd’hui excessives, c’est bien connu. Le gel des salaires est confirmé ainsi que la poursuite de la baisse des remboursements de médicaments. D’ailleurs il y a un engagement à recentrer ces remboursements vers les soins « les plus médicalement utiles » car les gens sont des malades imaginaires la plupart du temps et les médecins prescripteurs des amis du placebo. C’est pas beau l’Europe ? C’est pas génial comme plan ? Et le symbole, il n’est pas beau ? Voter davantage de mal vivre, sur ordre de l’union européenne pour honorer la journée de l’Europe ? Finalement ça collait assez bien avec la proposition de Laurent Wauquiez contre les pauvres. C’est dans l’esprit et même la lettre du « plan euro plus ». Et d’ailleurs, ca collait bien avec le job gouvernemental de Laurent Wauquiez.


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message