L’appel du komintern (chant ouvrier révolutionnaire)

samedi 15 août 2020.
 

Cet "Appel" de l’Internationale Communiste a été écrit par Franz Jahnke en 1926. Il a, dés lors, très souvent été chanté dans les manifestations et meetings jusque vers 1981.

Pour l’écouter, cliquer sur l’adresse URL portée en source (haut de page, couleur rouge).

Il est caractéristique :

- d’une surestimation des possibilités révolutionnaires de la période alors que la vague de l’après première guerre mondiale vient de connaître plusieurs défaites (Allemagne, Finlande, Hongrie, Autriche, Roumanie, Italie, France, Grande-Bretagne...)

- d’une perspective révolutionnaire fondée sur l’unité et la combativité du Prolétariat

- d’une orientation politique articulée autour de la préparation militaire de la révolution ouvrière

Il reste cependant le témoin de l’aspiration de dizaines de millions d’humains à sortir de l’enfer capitaliste de ces années-là.

- Quittez les machines,
- Dehors, prolétaires,
- Marchez et marchez,
- Formez-vous pour la lutte
- Drapeau déployé
- Et les armes chargées
- Au pas cadencé.
- Pour l’assaut, avancez,
- Il faut gagner le monde,
- Prolétaires, debout.

- Le sang de nos frères
- Réclame vengeance,
- Plus rien n’arrêtera
- La colère des masses,
- A Londres, à Paris,
- Budapest et Berlin,
- Prenez le pouvoir,
- Bataillons ouvriers,
- Prenez votre revanche,
- Bataillons ouvriers.

- Les meilleurs des nôtres
- Sont morts dans la lutte
- Frappés, assommés,
- Enchaînés dans les bagnes.
- Nous ne craignons pas
- Les tortures et la mort,
- En avant, prolétaires,
- Soyons prêts, soyons forts,
- En avant, prolétaires,
- Soyons prêts, soyons forts.


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message