Quatre généraux félons Los cuatro generales

dimanche 24 juin 2018.
 

Pour écouter ce chant, cliquer sur l’adresse URL ci-dessous :

https://www.youtube.com/watch?v=KnR...

Ce chant s’inscrit dans le combat lourdement payé par le prix du sang mais efficace mené par les volontaires républicains face à la marche rapide des unités d’élite franquistes en direction de Madrid.

Les quatre chefs militaires principaux du coup d’état militaire sont :

- le général Emilio Mola, ancien chef de la police devenu gouverneur militaire de Pampelune

- le général Sanjurjo, monarchiste en exil à Lisbonne

- le général Goded Llopis, gouverneur militaire des Baléares

- le général Joaquín Fanjul, marqué à l’extrême droite depuis longtemps et proche de Mola

Suite à plusieurs échecs et décès, c’est le général Francisco Franco y Bahamonde, gouverneur militaire des Canaries, qui prendra la tête de l’armée fasciste.

Notre site a déjà mis en ligne un article sur la bataille de Madrid et l’importance de tenir le fameux "pont des Français" évoqué dans cette chanson

Madrid 1936 : Bataille antifasciste Poème de Pablo Neruda

B) Traduction française partielle

Les Quatre Généraux

Chant antifasciste de la guerre d’Espagne

(Paroles françaises de Jean Baumgarten)

- Quatre généraux félons (ter). mamita mia
- Sont en rébellion. (bis)

- Quand Noël sera venu...
- Ils seront pendus.

- Le pont des Français tiendra
- Rien ne passera.

- Car nos vaillants miliciens
- Le garderont bien.

- Quatre généraux félons
- Oui, nous les pendrons.

A) Los cuatro generales

- Los cuatro generales,
- Los cuatro generales,
- Los cuatro generales
- ¡Mamita mía !
- Se habían alzado,
- Se habían alzado.

- Para la Nochebuena,
- Para la Nochebuena,
- Para la Nochebuena,
- ¡Mamita mía !
- Serán ahorcados,
- Serán ahorcados.

- Puente de los Franceses
- Puente de los Franceses
- Puente de los Franceses
- Mamita mia
- Nadie te pasa
- Nadie te pasa

- Porque tus milicianos
- Porque tus milicianos
- Porque tus milicianos
- Mamita mia
- Qué bien te guardan
- Qué bien te guardan

- Madrid que bien resiste,
- Madrid que bien resiste,
- Madrid que bien resiste,
- ¡Mamita mía !
- Los bombardeos,
- Los bombardeos.

- De las bombas se ríen,
- De las bombas se ríen,
- De las bombas se ríen,
- ¡Mamita mía !
- Los Madrileños,
- Los Madrileños.


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message