Cérémonie pour la mémoire de l’esclavage : Des militants invités, refoulés, arrêtés, poursuivis... l’inacceptable

vendredi 26 juillet 2019.
 

Vendredi 10 mai dernier se déroulait dans les Jardins du Luxembourg à Paris, une cérémonie officielle pour la mémoire de l’esclavage. Plusieurs membres actifs d’associations de défense de cette mémoire, dont certains engagés de façon officielle dans la réflexion sur les réparations possibles, étaient invités comme chaque année par le Ministère de l’Outre-mer.

Trois de ces invités, dont Almamy Kanouté et Franco Lollia, ont été empêchés d’approcher du lieu de la commémoration par les forces de Police. Ce, sans raison dite. Ils étaient pourtant détenteurs d’invitations officielles. Un incident du même ordre s’était déroulé lors de la même cérémonie en 2011 sous la présidence de Nicolas Sarkozy. La majorité politique ayant changé, il paraissait impensable à tous qu’un tel accueil soit à nouveau réservé.

Le Parti de Gauche proteste contre leur placement en garde à vue et les poursuites annoncées pour violences alors qu’ils ont été emmenés menottés et qu’aucun témoin ne confirme ces faits, au contraire.


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message