Droits de l’homme et charia

mercredi 6 décembre 2017.
 

J’ai hésité à mettre en ligne le message de forum ci-dessous en 2) envoyé par "Kemal". Après mûre réflexion, il me paraît préférable de le faire tout en engageant une réflexion.

- 1) Réponse de Jacques Serieys au message ci-dessous

- 2) Message de Kemal en Réponse à l’article 26 août 1789 : Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen

1) Réponse de Jacques Serieys au message ci-dessous

A) Les droits de l’homme ne sont pas uniquement une imposture

Monsieur Kemal, vous nous lancez une injonction : "Dites à vos politiques que vos droits de l’homme ne sont qu’une imposture".

Je ne suis pas d’accord pour quatre raisons :

* Je ne sais pas au nom de quel projet politico-religieux supérieur vous nous demandez un coup de main. A lire votre message, j’ai l’impression que vous ne voyez sur terre que d’une part des religieux, d’autre part des politiciens imposteurs... Il existe aussi des milliards d’individus qui cherchent simplement à manger, dormir au chaud, se soigner s’ils sont malades, éduquer leurs enfants, être protégés juridiquement contre tout arbitraire, si possible participer aux choix politiques.

* Des droits de l’homme concrets (juridiques, politiques, économiques, sociaux et culturels) ont été conquis par nos générations précédentes de haute lutte contre les sociétés autoritaires, arbitraires et conservatrices qui prévalaient tant en Europe que dans les pays musulmans. Je ne veux pas de retour en arrière. La lutte pour ces droits reste d’actualité comme vient de nous le rappeler le récent meurtre de femmes au Baloutchistan.

* Ces droits ne sont pas "nos" droits de l’homme. Ils ont une dimension universelle. Les droits des femmes, des enfants, des malades, des personnes âgées ne concernent pas seulement de façon isolée les femmes d’un côté, les enfants de l’autre, les malades plus loin et les personnes âgées ailleurs ; ils sont l’affaire de tous les humains. Les droits à la protection sociale, à l’éducation, à la citoyenneté, au travail décent ... concernent tous les individus contemporains et toutes les nations de la planète. Le refus de l’arbitraire policier et juridique, le refus de la torture... sont des droits et des combats universels.

* Les droits individuels de l’homme non complémentaires d’une émancipation collective ne sont pas, en soi, une imposture, seulement une illusion. L’URSS aurait été bien inspirée de prendre en compte la complémentarité des objectifs d’émancipation collective et des droits individuels.

B) Les droits de l’homme constituent un progrès par rapport à la charia

Dans votre message, vous considérez Allah et ses commandements comme supérieurs aux droits de l’homme :

* "Cette constitution a mis Allah au second plan alors que l’humanité ne peut pas se passer de son créateur".

* " Qui n’est plus apte que allah a gouverner ces serviteurs"

* " Le coran est un guide pour toute l’humanité ; il n’est pas seulement réservé aux arabes"

Je n’ai aucune envie d’être soumis pour ma vie quotidienne au Coran, à la charia. En matière de moeurs, ils décrivent ceux de nomades violents et peu respectueux d’autrui. Vous connaissez évidemment le Hadith 114 dans le Sahîh de Muslim concernant le mariage du prophète avec Aïcha alors qu’elle avait six ans :

"Aïcha a dit : "J’avais six ans lorsque le Prophète m’épousa, neuf ans lorsqu’il eut effectivement des relations conjugales avec moi". Puis elle relatait : "Nous nous rendîmes à Médine. J’avais eu la fièvre pendant un mois, et avais perdu mes cheveux ; mais ils repoussèrent abondamment et m’arrivèrent jusqu’aux épaules. Ma mère, ’Umm Rûmân, vint me trouver tandis que j’étais sur une balançoire, entourée de mes compagnes. Elle m’appela et je me rendis à son appel sans savoir ce qu’elle voulait de moi. Elle me prit par la main, me fit rester sur la porte de la maison, jusqu’à ce que ma respiration haletante se fût calmée. Elle me fit ensuite entrer dans la maison où se trouvaient des femmes des ’Ansâr qui me dirent : "A toi le bonheur, la bénédiction et la meilleure fortune !" Ma mère m’ayant livrée à ces femmes, celles-ci me lavèrent le visage et la tête ; et se mirent à me parer. J’avais à peine fini, que l’Envoyé d’Allah entra, lorsqu’il était encore le matin. Alors on me remit entre ses mains."

En rappelant ce texte je ne veux dévaloriser ni Mahomet ni les Bédouins de l’époque ; les Francs catholiques de Clovis étaient pires.

Je veux seulement insister sur le fait que les droits des humains tels que libellés actuellement par les pactes internationaux, même avec toutes leurs limites et illusions sont un progrès par rapport à la charia.

Comme vous le savez, au Yémen, une fillette de 8 ans a été mariée voici peu de temps, "selon la coutume" avec un homme de 22 ans son aîné. "Chaque fois que je voulais jouer dans la cour, il me frappait et m’entraînait dans la chambre. Je n’avais aucune idée de ce qu’était le mariage. J’ai tant pleuré mais personne ne m’écoutait ! Je courais d’une pièce à l’autre mais il arrivait à me rattraper. Ensuite, il faisait ce qu’il voulait." Elle a réussi à s’enfuir et à porter plainte contre son père et son mari ; un juge courageux l’a soutenue alors que des milliers d’autres fillettes connaissent le même sort pour le seul Yémen.

Au nom de quoi le juge et l’avocate ont-ils soutenu la fillette nommée Ojub ? Au nom des droits internationaux. Que vient d’écrire la rédactrice en chef d’un magazine féminin yéménite ? "Pour la première fois, les filles passent à l’action. Elles prennent le pouvoir. Et je pense que le futur est là : quand les gens commencent à user de leurs droits et à réclamer justice". Juste : les déclarations des droits de l’homme sont utiles par la dynamique de revendication des droits qu’elles confortent.

Au Maroc, un mufti vient de lancer en 2008 une fatwa rappelant l’obligation pour les femmes de se plier au mariage dès l’âge de neuf ans. C’est inadmissible. Au lieu de dénoncer cette pratique pédophile, vous vous en prenez aux Etats Unis.

C) L’idéologie des droits de l’homme véhiculée par le capitalisme américain représente une imposture, une réponse dévoyée aux aspirations humaines actuelles

Je comprends parfaitement que vous ressentiez l’idéologie politique des droits de l’homme portée par le capitalisme américain et ses alliés comme une imposture fondée sur le principe "deux poids, deux mesures".

Dès la fondation des Etats Unis, les droits de l’homme n’étaient que les droits des bourgeois étatsuniens qui planifiaient en même temps le génocide des amérindiens d’Amérique du Nord.

Les puissances coloniales ont poursuivi dans cette logique.

Le capitalisme américain a soutenu financièrement l’Allemagne hitlérienne à un moment où la volonté d’exterminer les juifs étaient déjà évidente.

La situation du peuple palestinien depuis 60 ans constitue un cas type pour l’histoire de mépris total des droits les plus fondamentaux.

Je suis d’accord avec vous sur le fait que les "droits de l’homme "affirmés par les USA et les Etats européens ne les ont pas empêchés de pratiquer "l’esclavage des noirs, l’extermination des amérindiens et des tasmaniens, la colonisation"...

Je suis donc d’accord avec vous sur le fait que la religion des "droits de l’homme" telle que portée, par le capitalisme américain en particulier, est une imposture, c’est à dire un discours mensonger, trompeur, cachant sous de fausses apparences, l’intérêt économique et financier d’exploiteurs sans scrupule.

Sur ce site nous avons sans cesse dénoncé cette tromperie et ceux qui la portent.

D) Le christianisme institutionnel de l’Europe comme l’Islam institutionnel (par exemple d’Arabie saoudite ou du Maroc) ont aussi été des impostures même s’il s’agissait en partie d’une réponse aux aspirations humaines de l’époque

La société européenne a subi jusqu’au 19ème siècle (dans certains pays jusqu’aux années 1968) la dictature idéologique d’un christianisme traditionaliste faisant de Dieu Seigneur des Seigneurs et de sa Vérité révélée un diktat imposant la place de chacun dans la société, l’unique fondement de la science, du rapport entre les hommes, des institutions. En fait, cette religion servait surtout les intérêts des privilégiés de l’époque autour du rôle mi-public mi-religieux du Roi et de son Trône...

Après avoir consulté votre blog sur internet, je constate que vous exaltez le même rôle de Dieu : "Je commence le blog par la mention du Nom de Allâh, Ar-Rahmân Ar-Rahim, la Louange est à Allâh le Seigneur des Mondes que Allâh honore et élève davantage en degrés le rang de notre Imam prophète Mouhammed et que Allâh préserve cette Communauté de ce que le prophète craint pour elle". Vous centrez tout sur Dieu, nous sur les hommes.

Après avoir consulté le site "islamsunnite" auquel votre blog se réfère, je constate qu’il exalte le même rôle symbolique du Trône en gros caractères surlignés immédiatement sous son titre : "« Nous récitons que Dieu est « istawa ‘ala » le Trône sans qu’Il ait un besoin ou qu’Il soit établi sur le Trône. Il est le Protecteur du Trône et d’autre que cela sans qu’Il ait de besoin, car s’Il avait un besoin, Il n’aurait pas pu faire exister le monde ni ce qui lui advient, comme les créatures, et s’Il avait le besoin de s’asseoir [joulous] et de s’établir [istiqrar], alors avant de créer le Trône, où donc aurait-Il été ? Dieu est exempt de ce que lui attribuent les injustes. »

Cette valorisation de Dieu comme alpha et omega de tout et cette valorisation du trône comme symbole de la hiérarchie religieuse et sociale représentent une page d’histoire très noire pour les hommes. Nous ne pouvons que lutter contre elle, au nom des droits de l’homme en particulier.

E) Les droits de l’homme, y compris les droits juridiques, répondent à une aspiration réelle de tout humain : celle d’être protégé contre l’arbitraire, celle de penser, dire, écrire, se réunir, se marier, s’organiser librement...

De la Chine archaïque à la Grèce antique, de Rome à la civilisation musulmane, des communes du Moyen Age à Mai 68, nous analysons l’histoire humaine comme une émancipation en marche et en devenir.

Les habitants de l’Europe ont lutté durant plusieurs siècles pour sortir du cauchemar féodalo-religieux et ont imposé par exemple la liberté de conscience par l’édit de Nantes (1598 France), le respect de certains droits de la personne humaine comme dans l’Habeas Corpus (Angleterre 1679). Ces acquis, étapes dans la conquête d’une émancipation juridique, élément de l’émancipation humaine, sont positifs dans le devenir de l’humanité.

La Révolution française marque une étape décisive et positive dans cette émancipation collective pour sortir du Moyen Age, vers une société prenant en compte les droits et aspirations des humains.

Le site sur lequel vous avez mis en ligne ce message de forum lutte pour l’émancipation humaine : " L’émancipation est le processus par lequel l’homme s’affranchit de ses servitudes. C’est celui par lequel l’esclave devient homme libre. C’est le chemin que construit chacun pour réaliser pleinement ses possibilités. C’est aussi l’horizon qui donne un sens et une direction d’ensemble aux efforts de tous pour rendre le monde meilleur, pour aller vers un développement plus humain. Le projet d’émancipation s’appuie sur des siècles de progrès humain".

Le philosophe Henri Pena-Ruiz distingue six registres de l’émancipation : l’émancipation juridique, politique, intellectuelle, éthique, culturelle et sociale.

Ces registres sont complémentaires et indissociables pour nous. De plus, le projet d’émancipation humaine lie nécessairement émancipation individuelle (dont droits de l’homme) et émancipation collective (sociale et politique).

F) L’idéologie que vous développez dans votre message me paraît pire qu’une imposture, c’est un retour au Moyen Age et aux guerres saintes. Après 16 siècles de souffrances imposées par la dictature idéologique du christianisme traditionaliste, vous voulez imposer un islam traditionaliste méprisant les humains non membres de sa communauté

Le bilan de cette dictature est catastrophique en Europe ; il ne vaut pas plus en Afrique quant au rôle de l’Islam même si des religieux ont pu parfois jouer un rôle positif dans les rapports humains locaux.

Du christianisme pré-fasciste puis fascisant à l’islam que vous professez, je trouve des similitudes frappantes :

* dénonciation de tous ceux qui ne partagent pas votre point de vue comme des soldats du diable, de Satan (Francs maçons, wahabites et même Mickey...)

* dénonciation des droits de l’homme comme contradictoires avec les droits de Dieu

* refus de la "dictature démocratique laïque" car la laïcité limite le pouvoir temporel des religieux. "Un croyant (juif, chrétien ou muslim) ne peut pas adhérer à ce que vous proposez".

* dénonciation de la Révolution française comme une folie portant atteinte à la toute puissance de Dieu

* Même Dieu tout-puissant, susceptible, vengeur, acteur de la Providence.

* affirmation que les textes révélant la parole de Dieu sont le seul "guide pour toute l’humanité".

* refus de la démocratie politique, des élections :" Qui est plus apte qu’Allah à gouverner ses serviteurs".

* mystique millénariste du jour où les bons serviteurs de Dieu seront récompensés : "l’imposture sera dévoilée un jour".

G) L’émancipation humaine, les USA, Ben Laden

Dans les années 1960-1970, un vent d’émancipation humaine a soufflé sur toute la Terre de la Bolivie au Vietnam, de Palestine à l’Afrique du Sud, de la Kabylie à la Tchécoslovaquie, de Mexico à Dakar... Ayant connu cette période, je me rappelle très bien par exemple de la gauche algérienne, palestinienne, libanaise, iranienne, du Yemen, du Dhofar...

Pour résister à cette vague progressiste, pour casser tout courant "national" autonome comme le nassérisme ou le Fatah, les USA et Israel ont appuyé financièrement et politiquement le développement de courants religieux musulmans. C’est ainsi que Ben Laden a été un agent de la CIA. C’est ainsi que les Talibans se sont constitués. C’est ainsi que le Hamas a supplanté la gauche palestinienne à Gaza.

Ce choix politique des USA et d’Israël a réussi à casser la gauche et les courants laïques démocratiques des pays arabes, en particulier dans leur coeur symbolique de Palestine.

Le fascisme aussi, avait été longtemps soutenu par de grands capitalistes américains et européens avant que celui-ci ne s’autonomise et ne devienne un danger. Le même processus paraît en cours avec l’islamisme.

L’Islam traditionaliste et sectaire que vous me paraissez défendre constitue une impasse pour le monde arabe en ce début du 21ème siècle.

H) Sur les droits de l’homme dans le monde arabo-musulman

Vous dénoncez les gouvernements actuels du monde arabe ; je n’en pense pas beaucoup de bien non plus. Cependant, l’évolution de certains d’entre eux vers une reconnaissance de droits de l’homme fondamentaux est positive. Il s’agit là de progrès par rapport à la réalité vécue en pays d’Islam.

H1) Etes-vous en désaccord avec les cinq points suivants de la Conférence islamique tenue le 5 août 1990 au Caire :

* La femme est l’égale de l’homme au plan de la dignité humaine... Elle jouit de sa personnalité civile et de l’autonomie financière...

* L’enseignement est un devoir qui incombe à la société et à l’Etat

* Le travail est un droit garanti par l’Etat et la société à tous ceux qui y sont aptes

* L’Etat et la société doivent garantir à tout homme la protection sanitaire et sociale ainsi que tous les services publics dont il a besoin

* L’Etat garantit à tout homme le droit à une vie décente lui permettant de subvenir à ses besoins et à ceux des personnes à sa charge pour l’alimentation, l’habillement, le logement, l’enseignement, les soins médicaux et tous autres besoins fondamentaux...

H2) Dans des pays et ethnies majoritairement musulmans comme la Baloutchistan, l’Afghanistan, l’Arabie saoudite, la Turquie, la Tunisie, le Maroc, le Nigéria... il me paraît juste et intéressant de demander le respect des droits contenus dans les pactes internationaux. Comme vous le savez, la Charte arabe des droits de l’homme adoptée par le Conseil de la Ligue des Etats arabes le 14 septembre 1994 a revendiqué expressément :

* "l’attachement à la Déclaration universelle des droits de l’homme, au Pacte international relatif aux droits civils et politiques et au Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels..."

* l’attachement aux droits humains fondamentaux : dignité de la personne humaine, liberté..., droit écrit, droits civiques individuels, droit spécifique des mineurs, droit à l’éducation, droit au travail, droit au choix d’un travail, droit à un salaire juste et égalité de rémunération pour les mêmes conditions de travail, droit à l’exercice des fonctions publiques, droit des nations à disposer d’elles-mêmes, protection de leurs ressources naturelles...

* le droit égal au mariage pour les hommes et les femmes, libre et plein consentement des deux époux, égalité dans les droits et responsabilités entre mariés devant le mariage et lors de sa dissolution.

H3) Le nouveau texte de 2004 présente de nouvelles avancées, par exemple en consacrant, l’interdiction de l’esclavage, l’affirmation de l’égalité entre les sexes, le principe de l’universalité, de l’indivisibilité et de l’indissociabilité des droits de l’homme.

I) Conclusion :

Votre message différencie d’une part "un" islam pur sorti de la charité d’Allah, d’autre part un Occident dévoyé par la pensée rationaliste, scientifique et démocratique. Ce point de vue ne correspond pas à la vérité. Cette étanchéité entre civilisations n’a jamais existé. La pensée rationnelle, scientifique, centrée sur l’homme, a transité de l’Antiquité méditerranéenne à la Renaissance par les savants arabes.

Les mouvements de libres penseurs (comme les mutazilites au 8ème siècle) et d’encyclopédistes (10ème siècle) ont progressé dans ces pays bien avant le Siècle des Lumières en Europe. Il est vrai que les tueries perpétrées par des chrétiens contre des musulmans (en particulier en Espagne) ont largement contribué à casser le courant progressiste arabe.

Votre message se conclut par l’affirmation que vous êtes disponible pour tout débat. Nous aussi. Dans l’immédiat, reprendrez-vous ce texte sur votre blog comme nous l’avons fait pour votre message de forum ?

Jacques Serieys

Moyen-Age au 21ème siècle : Une jeune fille de 16 ans pendue publiquement en Iran au nom de la charia pour "crime contre la chasteté"

Tunisie, Nord-Mali : Charia et barbarie

Une Soudanaise de 16 ans à la jupe jugée « indécente » condamnée à 50 coups de fouet immédiatement donnés au nom de la charia

2) Message de Kemal en Réponse à l’article 26 août 1789 : Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen

soyer juste et dite a vos politique que vos droit de l’homme ne sont qu’une imposture pour ma part

est que ce n’est qu’une question de temps avant que le monde ne sens rende compte (la preuve certains alter mondialiste s’encourage a dire que le capitalisme est une economie injuste et sans equité

qui permet la destruction ( de la planete a tous les niveau (economique ecologique ,social etc......)

pourquoi , parceque au final tous les parti politique repose sur la dictature democratique laique

cette constitution a mis allah au second plan alor que l’humanite ne peut pas se passer de son créateur a par si elle meme sans detourne, malheureusement en 1789 je ne sais pas qu’elle folie a pousser les hommes a crée ceci

En sachant aussi que l’islam n’etait pas presente en europe a cette epoque

et enfin je vous rappelle qu’a se moment la (esclavage des noirs ,extermination des amerindiens ,pareil pour les tasmaniens d’australie ,colonisation du monde moyen orientale et proche orientale plus maghreb ete d’actualité

voila pk vos droit de l’homme sont un deux poids de mesure injuste

(de plus qui n’est plus apte que allah a gouverner ces serviteur )Le coran est un guide pour toute l’humanité il n’est pas seulement reservé au arabes la preuve aujourdui seulement sur 100 poucent de muslim seul 20 pourcent sont arabes

la democratie egal (ce qui est a dieu appartient a dieu ) et (ce qui appartient a cesar reviens en cesar )

en islam ce qui appartient a allah est a lui sans oublier que cesar a ete crée par allah

j’en deduit qu’un croyant (juif chretiens ou muslim ) ne peut pas adherer a ce que vous proposer

certes les differentes religion vive dans des pays dis democratique ( le gouvenreur se contente d’acheter la paix sociale entre elle ,comme si on pouvait moneyer la foi

au jour d’aujourdui la laicite n’as pas rendu service au religion monotheiste ,elle est a plutot mis dans l’embarat et les a ecarter du vrai chemin ce qui les pousse a se combattre sur la planete entiere

je pense que si la laicité et les droit de l’homme n’avait pas exister les 3 grandes religions n’aurait pas autant de probleme (probleme l’armée du diable existe vraiment et maintenant on commence a voir l’apparence des ces lieutenant ( francs macon illuminati bindelberg, le club de rome , rocshild,rockfeller et......)

et enfin je tiens a precise que le sionisme n’est pas du judaisme mais une idéologie creé en 1897 par théodor herlz Ensuite oussama ben laden n’as pas été elu par les musulman, mais par contre il as travailler poure la CIA au usa alor mediter a cela .......................

comme par hasard leur cheval de troie est l’etat sioniste d’israel pour pretexter des attaque contre les pays pseudo musulman ,alor que c’est eux(onu) qui decide de qui gouverne dans le monde orientale

le peuple ne se trompe jamais il est trompé ( citation de monsieur je sais plus d’ailleurs mdr )

ils ont crée l’amalgame islam dictateur pour diaboliser l’islam ,car je vous en conjure l’islam est tres mal representer par les gouverneurs de nos jours du proche moyen orient etc......

et aujourdui en 2008 c ’est encore plus flagrant

4 guere ont ete declaré parceque les musulmans veulent utiliser la legislation islamique (palestine irak tchetchenie ,somalie ,et bientot l’iran et le pakistan

tous sa parceque une civilisation ne pense pas comme la leur ,il exporte leur democratie de facon injuste et dictatorielle ,pour empecher l’elaboration d’une union islamique ,alor qu éux on crée les usa avec 50 etat federeaux l’union européene avec 27 etats bientot ou deja en place mdr

pourquoi alor ne pas laissez les musulman reprendre de l’elan et se reconstruire eux meme en toute dignité malheureusement les dictateur ne veulent pas lacher le morceau parceque soutenu par les pays de l’onu qui se prennent pour les tuteur de la planete alor que seul allah est tuteur de ses serviteurs quelque sois leur couleur de peau ou leurs origines

et malgré qu’on decele ceci notre discours ne sera jamais entendu devant les medias ,qui travaillent pour les grandes multinationalles ,les politique travaille aussi pour ces multinationale seul allah sait se qu’il cachent

mais l’islam la misericorde d’allah n’as ete envoyer que pour combattre l’imposture, la coruption,et tous les vices du genre humain ,pour pouvoir en faire des vertueux ici bas a mediter...............

inch allah l’imposture sera devoillé un jour ou l’autre amine

www.malix.skyblog.com (mon blog ) merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

je tiens a dire en conclusion (que combattre ne veut pas dire tuez au cas ou l’amalgame serait crée par votre site internet

et enfin j’espere que les gouverneurs du monde dans lequel on vit ouvrirons leur yeux et laisserons place a leur capacite de distinction pleine de vertue au lieu d’etre frappé par l’amalgame de l’orgeuil a mediter

je suis ouvert a tout debat ............sur tout les theme de la société merci......................


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message