8 septembre 1758 L’impérialisme britannique débarque des troupes en France

dimanche 11 septembre 2016.
 

Du 8 au 11 septembre 1758, les Britanniques échouent dans une énième tentative pour débarquer sur les côtes françaises.

La guerre de 7 ans oppose alors le Royaume-Uni et la France. Les Britanniques lancent des expéditions contre les ports de la Manche. Sans respecter les règles de la mer, ils capturent les navires de commerce et emprisonnent illégalement leurs marins. En juin 1758, ils pillent Cancale, en août ils attaquent Cherbourg. En septembre, leur armada de 105 navires met les voiles sur St Malo. Mais, après avoir passé le cap Fréhel, les Britanniques sont habilement stoppés et enlisés au gué du Guildo par une centaine de volontaires bretons. La marée laissera ainsi le temps aux régiments du duc d’Aiguillon d’arriver dans la baie de St Cast. Sous la direction de ce parisien, l’action combinée des volontaires bretons, de l’artillerie et de la flotte françaises met en échec l’armada britannique. Ce qu’il en reste se replie en chaloupe. Cette victoire aussi inattendue qu’atypique, « entre terre et mer », est célébrée à Paris dès le 15 septembre 1758 par les colporteurs. Voltaire en fait l’éloge comme la seule bataille « à venger les côtes de France de tant d’affront et de tant de pertes ».

A l’heure des commémorations du débarquement libérateur de 1944, il est bon de rappeler qu’à l’échelle du temps long, les intentions britanniques ont le plus souvent été hostiles à l’égard du territoire français. A tel point que la France est le pays que les Britanniques ont le plus envahi dans toute leur histoire. C’est donc l’expérience qui a forgé la méfiance française vis-à-vis de la « Perfide Albion ». Cette expression de Bossuet est devenue populaire à partir de la Révolution française à laquelle l’Angleterre avait infligé un terrible blocus. Le Royaume-Uni détient plus largement le triste record impérialiste du plus grand nombre de pays envahis dans l’histoire. 90% des pays du monde ont subi une présence militaire britannique non sollicitée. Aujourd’hui ce sont les Etats-Unis qui ont pris le relais de cet impérialisme avec une présence militaire dans 153 pays, c’est-à-dire 80% des Etats du globe.

Laurent Maffeïs et Aigline de Causans


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message