Message de forum : Décrétons le SALUT COMMUN ! Union Populaire de Salut PUBLiC

jeudi 6 novembre 2008.
 

Le Peuple qui trinque ne peut compter actuellement sur aucune force politique donnant à repérer de la perspective..

Chacun a son petit Congrès, chaque" Eglise" est au bord du schisme, l’accélération de la Crise du capitalisme provoque à la fois colère et sentiment d’impuissance.

Le Syndicalisme a les yeux rivés sur les Prud’Homales qui se profilent ; chaque Confédé veille à ne pas proposer de" grain à moudre" qui serait un peu trop épicé...

Le corporatisme gagne du terrain, le "tous ensemble" ne semble plus d’actualité.

Pourtant ceci au moment où des millions de gens, au delà de leurs votes, de leurs situations sociales , de plus en plus, saisissent que si on nous plonge dans la" merde", c’est bien parce que 360 milliards d’euros sont trouvés miraculeusement de "caisses vides" pour renflouer des Bandits.

19000 milliards de Dollars sont partis en fumée dans les fours crématoires de ce siècle ; les Bourses, la Spéculation , crime contre l’Humanité..

"Où tu veux en venir, Chancogne" pensera le lecteur qui sait tout cela.. A ceci : J’ai une question qui me titille le neurone

Si donc les "représentations" (partis syndicats) ne sont pas , ne sont plus, ne sont pas encore, en position de prendre leurs Responsabilités. Comment prendre les nôtres ?

Peyret rappelait dans un de ses messages tout le sens actuel des paroles de l’internationale car s’il est dit au début

"Nous ne sommes rien soyons tout’".. au deuxième couplet il se chante

"Producteurs sauvons-nous nous-mêmes"

et si nous poursuivions le chant.?

"Décrétons le SALUT COMMUN"

Message repris et adapté d’un article d’Alain Chancogne sur le site bellaciao.org


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message