14 novembre 1888 : Inauguration de l’institut Pasteur

jeudi 16 novembre 2017.
 

Le 14 novembre 1888 le président Sadi Carnot inaugure l’institut pasteur. Cette fondation privée, à but non lucratif et reconnue d’utilité publique, est mise en place grâce au succès d’une souscription internationale lancée en 1886, en vue de la création d’un Institut luttant contre la rage, dont Louis Pasteur vient de découvrir le vaccin. Pasteur fixe alors trois objectifs à cet institut : « à la fois un dispensaire pour le traitement de la rage, un centre de recherche pour les maladies infectieuses et un centre d’enseignement pour les études qui relèvent de la microbie ».

Marqué de rigorisme scientifique comme le rappelle Pasteur dans son discours inaugural, « n’avancez rien qui ne puisse être prouvé d’une façon simple et décisive. Ayez le culte de l’esprit critique. Sans lui tout est caduc. Il a toujours le dernier mot », l’institut se fixe néanmoins des objets d’étude novateurs. Car au-delà des études antirabiques les travaux de l’institut se penchent sur une discipline nouvelle : la microbiologie. Un normalien, Émile Duclaux, prend en charge la direction du premier département de recherche dans cette matière. Tandis que premier cours jamais dispensé est donné par le bactériologiste et immunologiste, Émile Roux, sous l’intitulé cours de microbie technique, juste un an après l’inauguration de l’Institut.

Pasteur s’intéresse tout autant à la recherche fondamentale qu’à ses applications. Aussi un zoologiste et bactériologiste Russe, Ilya Ilitch Metchnikov, s’occupe de la recherche en morphologie des micro-organismes tandis que le biologiste et physicien, Charles Chamberland, dirige le département de recherche sur l’hygiène.

Très rapidement l’institut va essaimer à travers le monde, pour diffuser la vaccination contre la rage, mais aussi la sérothérapie antidiphtérique, la vaccination contre la variole et pour étudier les caractères particuliers de maladies exotiques et les soigner. Car l’institut possède une vocation internationale et universaliste, dès sa création. Le premier institut hors de France est fondé dès 1891, au Vietnam. On en compte 24 aujourd’hui. Et l’esprit de l’institut fondée par Pasteur perdure. Tant la souscription publique qui se matérialise aujourd’hui par le « pasteurdon ». Que par l’excellence de la recherche médicale qui permet, au fil du temps, de découvrir le fonctionnement de nombreux virus, dont le VIH en 1983.

Aigline de Causans


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message