Jaurès (écrits sur )

Dernier ajout : samedi 2 septembre 2017.

Articles de cette rubrique

JAURÈS ET L’ÉMANCIPATION LAÏQUE (Par Jean-Paul Scot)

samedi 2 septembre 2017

Discours d’hommage d’Alexis Corbière à Jean Jaurès à Paris devant le Café du Croissant

mardi 8 août 2017

Jaurès, présent de la nature à l’humanité... athlète de l’idée, tomba sur l’arène en combattant le plus terrible fléau de l’humanité et du genre humain : la guerre (par Trostky 1915)

vendredi 4 août 2017

Du 31 juillet au 22 novembre 1895 : Jaurès soutient la grande grève des ouvriers de la verrerie d’Albi

mardi 22 novembre 2016

« Pour Jaurès, le socialisme est nécessairement révolutionnaire » Jean-Paul Scot

mercredi 30 décembre 2015

Violence ouvrière, violence patronale  : que disait vraiment Jaurès  ?

samedi 30 mai 2015 par Jean-Luc Mélenchon, président du Groupe de députés France Insoumise

Alain Boscus : « Le socialisme jaurésien puisait au meilleur du mouvement ouvrier »

dimanche 15 juin 2014

« Jaurès reviens, ils sont devenus fous » (Jean-Luc Mélenchon à Castres)

vendredi 25 avril 2014

Jean Jaurès... la recherche d’une alternative au capitalisme

mardi 25 février 2014

Jean Jaurès  : la défense 
de la République et la Révolution

mardi 17 décembre 2013

Dites, François Hollande, vous savez qui est Jean Jaurès ?

vendredi 15 novembre 2013 par Jean-Luc Mélenchon, président du Groupe de députés France Insoumise

Emancipation intellectuelle, révolution morale et émancipation politique chez Jaurès

samedi 31 mars 2012

Jaurès et la République Par Madeleine Rebérioux (*)

lundi 14 novembre 2011

4 août 1914 : Discours de Léon Jouhaux (CGT) lors de l’enterrement de Jaurès

samedi 6 août 2011

Jaurès, les socialistes, la République et les retraites

mardi 30 mars 2010

3 septembre 1859 Naissance de Jean Jaurès : Une pensée toujours vivante (par Patrick Le Hyaric, directeur de l’Humanité)

mardi 8 septembre 2009

SFIO, Jaurès, suffrage universel et démocratie directe

lundi 25 août 2008

En tant que tribun, Jaurès est incomparable et ne souffre d’aucune comparaison (par Léon Trotsky en 1909)

jeudi 19 octobre 2006