7 mai 1876 Mort de Truganini, dernière survivante tasmanienne du génocide le plus total et le plus rapide de l’histoire

jeudi 9 février 2017.
 

1) La Tasmanie et ses aborigènes

La Tasmanie est une île située au Sud de l’Australie, d’une superficie égale à celle de l’Irlande, de climat océanique, dont le sous-sol recèle des richesses naturelles importantes.

Le peuplement aborigène de l’Australie et de la Tasmanie date de la Préhistoire (au moins 70000 ans) à une époque où ces deux îles n’étaient pas encore séparées par la montée des eaux de l’Océan.

La première petite présence britannique ne remonte qu’à 1803. A ce moment-là, 6000 à 15000 aborigènes vivent sur cette terre de Tasmanie.

En quelques années de "guerre noire" autour de 1820 1830, la population autochtone est pratiquement éliminée (300 survivants en 1833) : mauvais traitements, tueries, infections apportées par les Européens...

Plusieurs textes sur la "conduite infâme" de colons mériteraient d’être traduits.

En 1842, la "chasse à l’homme" pour éliminer physiquement les Aborigènes est interdite en Australie mais pas en Tasmanie. Pourtant, ces Tasmaniens autochtones n’étaient pas dangereux, ne connaissant ni l’agriculture (culture de plantes), ni l’élevage, ni la pêche et la consommation de poissons (d’eau douce comme de mer), ni les armes offensives ( pas de propulseur pour les javelines, même pas de boomerang), ni les armes défensives (pas de boucliers), se nourrissant surtout de la mer (crustacés, coquillages...).

2) La vie de Truganini résume bien le génocide tasmanien

Née vers 1812, sa vie jusqu’à dix-huit ans, est un long calvaire :

- Sa mère tuée par des baleiniers blancs

- Son premier fiancé tué par eux alors qu’il essayait de la défendre

- ses deux sœurs, Lowhenunhue et Maggerleede, enlevées et emmenées pour être vendues comme esclaves.

- Vers 1830, elle est "déplacée" sur l’île Flinders avec une centaine d’Aborigènes encore vivants.

- En 1856, nouveau déplacement contraint des Aborigènes tasmaniens survivants vers Oyster Cove, au sud de Hobart.

- 7 mai 1876 Truganini , dernière survivante du génocide tasmanien, meurt.

- son corps est exhumé et son squelette suspendu dans une vitrine au Tasmanian Museum où il est exposé jusqu’en 1947.

3) Colonialisme et totalitarisme

Il est bien évident que le colonialisme a représenté aux 19ème et 20ème siècles un totalitarisme aussi grave et aussi important pour l’histoire humaine universelle que les totalitarismes fasciste et stalinien.

Pourtant, l’idéologie moyenne des médias, de l’intelligentsia, des manuels scolaires et des responsables politiques est encore loin de ce constat.

Il faut reconnaître que l’enjeu est de taille.

Le Commonwealth britannique comme l’Australie constituent sans aucun doute des états totalitaires vis à vis des Aborigènes et cela, jusque dans les années 1960.

http://www.dailymotion.com/video/x2...

Notons par exemple la similitude du fascisme franquiste et du Commonwealth en ce qui concerne les enfants volés aux familles, familles de républicains en Espagne, familles d’autochtones en Australie. Une grande enquête officielle du gouvernement australien a conclu que de 1885 à 1967, 30% à 50% des enfants aborigènes du pays (entre 70000 et 100000 enfants) ont été arrachés à leurs familles et élevés dans des institutions chargées d’en faire des "Européens".

Jacques Serieys


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message