La pastèque, un aphrodisiaque complémentaire du viagra ?

jeudi 12 octobre 2017.
 

1) La pastèque serait complémentaire du viagra pour favoriser l’érection (Jacques Serieys)

Un laboratoire vient d’étudier les qualités de la pastèque. Ce fruit serait gorgé de "citrulline, acide aminé qui stimule la dilatation des vaisseaux sanguins et favorise l’érection en faisant croître le débit sanguin".

Les mécanismes engendrés par la pastèque et le viagra seraient complémentaires : "la citrulline de la pastèque augmente directement la synthèse d’oxyde nitrique, un vaso-dilatateur puissant, tandis que le viagra, lui, empêche sa dégradation" (Science & vie, septembre 2008).

Personnellement, j’adore manger de la pastèque en plein été ; j’en fais même pousser sur la terrasse de ma maison à Entraygues sur Truyère.

Je n’ai jamais remarqué cet effet sexuel. Il est vrai que le laboratoire l’ayant décelé précise que les bienfaits de la pastèque sont concluants lorsque le patient en ingurgite 1,5 kilo. Un proverbe ne dit-il pas fort justement : Là où il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir.

D’autres aliments sont réputés aphrodisiaques à des doses plus digestes. Tel serait le cas par exemple :

- du chocolat qui contient du L-arginine, acide aminé transformé par l’organisme en oxyde nitrique, à l’effet vasodilatateur.

- des asperges qui stimulent la production de testostérone

- des fruits de mer, particulièrement l’huître dont la contenance en zinc favorise également la production de testostérone

- des condiments comme le gingembre, la vanille naturelle, le safran, la cannelle, le poivre, le thym, le clou de girofle...

Cependant, l’essentiel n’est pas là.

Un adolescent débutant en matière sexuelle qui prendrait au pied de la lettre le "constat scientifique" sur la pastèque aphrodisiaque et qui s’en goinfrerait pour devenir number one en la matière, ne risque-t-il pas de sous-estimer l’essentiel et de véhiculer une conception machiste, imbécile et peu opérante de la sexualité ?

Il est vrai que le laboratoire texan qui a réalisé cette étude travaille au service des producteurs de pastèques.

Ce lien entre un laboratoire, une branche économique et la publicité introduit des problèmes d’aujourd’hui bien plus graves que la consommation de pastèque. Nous nous limiterons pour conclure à quelques liens pour certains de ces sujets actuels :

- le culte capitaliste de la performance

Interview de Jacques Généreux sur son livre : Crise du politique et risques d’une société fondée sur la performance individuelle

Compétitivité : le fouet des barbares de la Finance

- le culte phallique

- la publicité mensongère...

- la qualité réelle des aliments

La liste noire de la malbouffe Alimentation et cancer, diabète, obésité...

Salades européennes à l’huile de vidange

Salades européennes à l’huile de vidange

Bientôt, des poulets industriels sans plume : Rien n’arrête la course à la productivité

SOUPE : Knorr et moi, nous n’avons pas la même grand-mère

Les aliments traités par irradiation pullulent et les contrôles sont de moins en moins nombreux

Le saumon d’élevage : du poisson ou du poison ?

Phtalates : 60 % des vins contiennent des substances cancérigènes qui perturbent le système hormonal

Jacques Serieys

2) J’ai toujours eu de l’affection pour le mot "pastèque" (Karel Kostal

J’ai toujours eu de l’affection pour le mot "pastèque". Il rime avec ..."tchèque".

Guillaume Apollinaire :

"Tu es dans le jardin d’une auberge aux environs de Prague

Tu te sens tout heureux une rose est sur la table

Et tu observes au lieu d’écrire ton compte en prose

La cétoine qui dors dans le creux de la rose ( )

Tu ressembles au Lazare affolé par le jour

Les aiguilles de l’horloge du quartier juif tourne à rebours

Et tu recules aussi dans la vie lentement

En montant au Hradchin et le soir en écoutant

Dans les tavernes des chansons tchèques

Te voici à Marseille au milieu des pastèques "

Quelle merveille ! La traduction par Karel Capek de la "Zone" d’Apollinaire a été à l’origine du mouvement surréaliste tchèque des années 20. Et maintenant j’apprends que la "pastèque" favorise l’érection.

Palpitant !

Karel Kostal


Signatures: 0
Répondre à cet article

Forum

Date Nom Message